750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
au cochon heureux !
au cochon heureux !
Publicité
au cochon heureux !
  • " J'aime les porcs. Les chiens nous regardent avec vénération. Les chats nous toisent avec dédain. Les cochons nous considèrent comme des égaux." Sir Winston Churchill . Et si nous considérions maintenant les cochons avec respect ?
  • Accueil du blog
  • Créer un blog avec CanalBlog
Visiteurs
Depuis la création 875 356
Archives

badge-chefsimon-126x126

Retrouvez-moi chez :

 

recettes-de-cuisine-logo-garcon

Enregistrer
Newsletter
Derniers commentaires
10 novembre 2019

Lanzarote, au pays des volcans

20191024_110652

A mi-chemin entre la lune et le Mexique, les paysages et architectures de Lanzarote m'ont transportée loin des a priori que j'avais au départ. Pour moi les Canaries rimaient surtout avec tourisme de masse, hôtels SPA gigantesques,  hordes d'allemands déversées par des bus dans des boutiques de souvenirs made in China;...C'est certainement vrai quelque part, mais j'ai réussi à ne rien en voir et ne profiter que de la nature et des sites magiques aménagés par César Manrique, artiste local qui a su mettre son île en valeur.

Pour me retrouver loin des touristes entassés, j'ai réservé une maison (pas chère, en prime) au centre de l'île, à Téséguite, et pouvoir rayonner facilement aux quatre coins de ce caillou qui n'est pas si grand. Une voiture de location et hop....on file déjà loin de l'aéroport.

20191025_112207                                                                                                     la maison

20191024_094225                                                                                                       la vue en sortant sur le perron....ça va !

Je suis immédiatement tombée amoureuse des plantes locales. Evidemment, aucun arbre ne pousse, il n'y a que du volcan aride. Mais les succulentes, les cactées et palmiers sont de vraies merveilles. Il faut savoir que 40% des espèces sont endémiques et l'insularité représente bien sûr une barrière infranchissable pour elles. Le parc national de Timanfaya a été classé réserve de biosphère. Et le dépaysement est garanti. Un sentier bien caillouteux (comme le reste!) démarrait tout prêt de la maison pour nous emmener au sommet du volcan le plus proche avec son château Santa Barbara et son musée de la piraterie; Une petite balade sympa pour admirer les volcans sans croiser d'humain et se croire perdu sur une planète lointaine. Mars ? Oui, parfois car le sol peut prendre des teintes rouge orangé dues au fer bien présent ici;

20191025_105806                                                                                                      euphorbe sauvage

Je pourrais vous parler des plantes pendant des heures avec le milliard de photos que j'ai prises, mais vous vous lasseriez sans doute; Si on passait à la nourriture ? Après tout, c'est un peu le but du blog. Je m'étais promis de goûter à toutes les spécialités et j'ai presque réussi . Presque....car en une semaine, c'est tout de même un peu court. Mais le poisson étant l'aliment phare (et j'en mange très peu chez moi en Allemagne, vu que la mer est à des centaines de kilomètres) je me suis régalée . Je n'ai hélas pas pris de photos de tous les plats (les plantes, vous dis-je ! elles ont retenu toute ma passion de la photo ! ) mais je vais essayer de vous raconter tout ça.

Poissons et fruits de mer :

Les côtes des Canaries sont poissonneuses et les petits chalûts locaux rapportent du poisson frais chaque jour. Ainsi il ne faut pas hésiter à commander les assiettes de poissons grillés du jour. Sardines, vieja , morène, mérou....et j'en passe ! Souvent servi avec des papas arrugadas et les fameuses sauces mojo verte ou rouge. Un délice !

20191030_130232                                                                              poisson du jour à  Arrieta

20191029_134904

                                                                                                     retour de pêche

Le plus étrange que j'ai pu goûter fut le premier soir à Téguise, dans l'excellent restaurant "Palacio Ico". Des berniques à peine tièdes accompagnées d'une fine sauce (dont je n'ai pas compris le nom) mais une explosion de saveurs ....puis des chips croustillantes de murène bien salées...un vrai régal ! Sans parler du poisson cru délicatement assaisonné de mojo verde et rosso. Ah on ne se laisse pas abattre à Lanzarote.

J'ai également adoré le poulpe frit , les crevettes à l'ail, et les sardines grillées....bref...tout ! Ne soyons pas chauvins, on mange très bien la-bas pour un prix raisonnable.

 Légumes, fruits et féculents :

J'avais entendu parler des fameuses "papas arrugadas" , pommes de terre frippées au sel des Canaries. C'est vraiment un incontournable.Les pommes de terre de l'île sont cuites dans de l'eau avec du sel puis on les laisse se friper en fin de cuisson pour que leur peau (que l'on mange) soit salée à la perfection. Evidemment, la qualité des sauces servies en accompagnement , mojo verde ou mojo rojo fait toute la différence. La sauce verte est à base de coriandre, cumin, ail et la rouge à base de poivrons, d'ail et piment. Les deux à l'huile évidemment. Ces deux sauces sont également servies avec le poisson, la viande....Il va falloir que je me lance dans la préparation de ces sauces qui sont vraiment intéressantes pour accompagner divers plats.

Une mention spéciale pour les pimientos del padron qui ne viennent peut-être pas des Canaries (je n'en ai aucune idée à vrai dire) mais servis frits avec un assortiment de fromages ,du boudin local aux fruits secs, direct sur une planche en bois, c'est un accompagnement parfait.

J'ai également craqué pour une pitaya, au marché du dimanche de Téguise, mais même parfaitement mûre, c'est surtout la couleur qui est intéressante. Le goût est plutôt fade et sans intérêt.Mais les fruits poussent sur leur cactus , j'en ai vu dans les jardins, au bord des routes....c'est vraiment étonnant .

20191027_095603



Le vin :
La route des vins de Lanzarote est vraiment incroyable. Pour une alsacienne dans mon genre qui a circulé dans tous les vignobles du Bas-Rhin et du Haut-Rhin, je dois bien avouer que Lanzarote est une surprise. Comment la vigne fait-elle pour se développer dans la cendre volcanique ? Et bien, ça reste un mystère pour moi....mais les viticulteurs locaux ont construits des murets autour de chaque pied de vigne pour les protéger des vents sahariens . Le paysage en est transformé et ces cercles improbables confèrent un aspect presque mystique aux lieux. Quant au vin, c'est une très bonne surprise, je n'ai goûté que le rouge et le rosé, mais je valide l'expérience !
Un mot également concernant le rhum local...qui s'est évaporé très rapidement de la bouteille, allez savoir pourquoi ?

20191024_115743(0)

20191024_115714


Un peu de culture :

César Manrique a voulu transformer son île natale en le plus bel endroit du monde; "  Pour réaliser ce projet, il arrive à obtenir gain de cause auprès de Pepin Ramírez, un vieil ami de la famille, qui était devenu entretemps le président du gouvernement des Canaries. Ce projet prévoit de n'autoriser que la méthode de construction traditionnelle de Lanzarote, de renoncer aux bâtiments de plus de deux étages et même de supprimer tous les panneaux publicitaires situés sur les bords des routes." (source Wikipédia) 

Nous avons pu admirer quelques unes de ses oeuvres, ouvertes au public :

1) El Mirador del Rio

Je m'imaginais une tourelle de bois dans laquelle grimper pour voir au loin. Non mais franchement ! Quelle surprise en découvrant ce lieu magique qui n'a rien à voir avec ma stupide idée. Il s'agit bien d'une maison construite à même la roche sur un promontoire qui permet d'admirer le paysage, on peut également d'y installer et déguster un petit café en regardant la vue. Et quel paysage ! Tout est de bon gôut et parfaitement intégré au lieu; C'est un vrai bijou .....un de ces lieux étranges qui vous transportent dans vos rêves d'enfance les plus fous, de cabanes cachées au luxe discret...

20191025_181609

20191025_1754562) Lagomar :

Rien que l'histoire de ce lieu vaut le détour, mais franchement, j'ai été à deux doigts de me cacher dans un coin et d'y rester à jamais....Lagomar est située dans le village de Nazaret. Pour vendre les maisons de ce petit village, un promoteur immobilier demanda à César Manrique de fabriquer une maison dans une ancienne carrière et d'en faire un genre d'oasis capable d'attirer les éventuels acheteurs. Manrique commenca le projet mais se facha avec le promoteur; C'est Jésus Soto qui continua la construction de cette villa oasis, dans l'esprit de Manrique. En 1972, Omar Sharif qui tournait un film à Lanzarote tomba amoureux de l'endroit (franchement, on peut comprendre, si j'avais de la fortune, je me demande si je ne tenterais pas de l'acheter, on peut rêver....) et acheta la villa au promoteur; Celui-ci le regretta immédiatement et connaissant la passion du jeu d'Omar Shariff, lui proposa de jouer la villa au bridge, tout en lui cachant qu'il était champion à ce jeu de cartes. Omar perdit la maison dont il était propriétaire depuis quelques jours et ne revint jamais à Lanzarote.

Ce qui nous a permis de profiter du restaurant et du bar implantés dans la partie basse de la villa qui appartient toujours à des particuliers; Mais on peut visiter le musée et profiter du lieu ce qui est vraiment incroyable. Le restaurant est vraiment à recommander.

20191026_225149

20191026_225527Mes photos sont nulles, il faisait nuit ,mais malgré la légère pluie, nous avons siroté des cocktails excellents dans la grotte à l'étage....un autre monde pour oublier un temps les problèmes de la vie...quel magnifique souvenir.

3) Los Jameos del agua

C'est là le premier centre culturel, artistique et touristique crée par Manrique. Une pure merveille pour les yeux et sans doute les oreilles car il comporte un auditorium, entre autres. Construit sur un cône volcanique effondré dans lequel s'écoulait la lave, la nature et l'homme peuvent communier. Une grotte dans laquelle  Les crabes aveugles (Munidopsis Polimorpha), une espèce endémique de l’île peuvent vivre au gré du flux et reflux des marées, une piscine magique ...chaque détail de ce lieu vous transporte...décidément on voyage très loin en soi au centre de cette petite île....

20191029_115908

20191029_1209434) le jardin de cactus :

C'est la dernière des grandes créations de Manrique; D'une ancienne carrière il a imaginé un jardin avec 4500 spécimens de 450 espèces différentes : cactées, euphorbes....tout est sublime entre la roche noire du volcan et le bleu du ciel.

20191029_105625

20191029_103329

20191029_103154

Ecrire ces quelques lignes en repassant les photos m'a permis de me replonger dans ce monde presque onirique où la nature vous chatouille le coeur à chaque moment, entre mer et volcans.....Ce fut un beau voyage, un rêve permanent et maintenant qu'il fait gris et froid chez moi, je me replonge dans les souvenirs de ces instants paisibles où j'ai découvert un monde nouveau, peuplé de gens accueillants, de mets succulents dans un cadre pourtant si inhospitalier au premier regard.

20191029_163719Au revoir belle île sauvage, reste telle que tu es, ne te laisse pas défigurer....

 

Publicité
Publicité
Commentaires
L
Merci pour ce magnifique partege bisous
Répondre
M
merci du partage bravo pour les magnifiques photos...
Répondre
I
Tu m'as fait voyager avec ce bel article. Ca m'a fait oublier la grisaille !<br /> <br /> Bisous
Répondre
R
Merci Emilie ! Peut-être un jour un voyage en république Dominicaine .....qui sait....
Répondre
M
Ah, oui le rhum au miel, un délice.
Répondre
Publicité