750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
au cochon heureux !
au cochon heureux !
Publicité
au cochon heureux !
  • " J'aime les porcs. Les chiens nous regardent avec vénération. Les chats nous toisent avec dédain. Les cochons nous considèrent comme des égaux." Sir Winston Churchill . Et si nous considérions maintenant les cochons avec respect ?
  • Accueil du blog
  • Créer un blog avec CanalBlog
Visiteurs
Depuis la création 875 356
Archives

badge-chefsimon-126x126

Retrouvez-moi chez :

 

recettes-de-cuisine-logo-garcon

Enregistrer
Newsletter
Derniers commentaires
14 août 2016

potjevleesch

fimo 098Le Potjevleesch est une recette flamande (ça veut dire "petit pot de viande") formidable pour un tas de raisons : d'abord ça se prépare à l'avance, ce qui signifie que le jour J, vous êtes tranquille pour préparer les frites, vous la couler douce en sirotant une bière d'Abbaye....c'est déjà un sacré avantage quand on a des invités et qu'on ne souhaite pas les laisser seuls et bosser comme un forçat au lieu de profiter du moment. Ensuite, ça se déguste aussi bien en hiver qu'en été. Car ça se mange froid ! Et oui...pour ceux qui ne connaissent pas du tout : plusieurs sortes de viandes cuisent ensemble longuement dans la bière .Puis on les décortique, on les met dans une terrine et on laisse "prendre" la gelée au frigo. Le lendemain et plusieurs jours après, on mange, on se ressert ,on y revient jusqu'à épuisement du stock. Pour cette raison, même si nous sommes deux, j'en prépare un bon kilo et le soir avec une salade, c'est aussi bon qu'un midi avec des frites maison. Oui...surtout avec des frites ! Et n'oubliez pas la mayonnaise (maison !)  Il est inconcevable de déguster ce plat avec du riz ou des nouilles : oubliez ça immédiatement et faites de bonnes frites . (ma recette est sur le blog).

N'étant pas du Ch'nord, je me permets toutefois de vous donner ma recette, qui je l'espère, n'est pas trop éloignée de l'original. Mais quelques conseils supplémentaires s'imposent : choisissez des viandes de qualité, une bonne bière de garde du Nord (pas de Kro ou de binouze insipide, s'il vous plaît !) . Et pour obtenir une belle gelée blonde et appétissante, la bière de garde est indispensable ainsi qu'un pied de veau (mais en été, introuvable ) alors je l'ai remplacé par des morceaux de queue de veau (offerts par mon boucher) . Un vrai délice ! Dois-je préciser : végétariens s'abstenir ! Vous l'aurez compris, cette terrine de viande (si on peut l'appeler ainsi) est un vrai plat de carnivores ! Cela dit, si vous vous abstenez des frites, c'est presque un plat de régime....(presque, j'ai dit ! ) , ce sont des viandes (presque toutes) maigres , aucun rajout de graisse donc on se régale et se ressert sans complexe !

Ingrédients pour un beau "Potj" (disons 8 à 10 personnes )

- 3 cuisses de poulet label rouge

- 3 cuisses de lapin

- 500gr de viande de veau (pour blanquette) en gros cubes

- 500gr d'échine de porc en gros cubes aussi

- 1 pied de veau ou de la queue de veau (sinon ben....hem...de la gelée en sachet mais ppfff...non...vraiment...ppffff )

- 1 bouquet garni

- 3 belles carottes coupeées en rondelles

- 2 bouteilles de bière blonde de garde du Ch'nord

- des grains de genièvre

- 1/2 bouquet de persil

- 4 échalotes

option : une petit verre à liqueur d'eau de vie de genièvre; Si vous n'en avez pas : RIEN ! Ne vous amusez pas à rajouter un autre alcool, c'est interdit.....

- sel, poivre, 3 feuilles de laurier.

Préparation :

Prenez une grande terrine qui va au four, type plat à Baeckeoffe (comment ils font dans le Nord s'ils n'ont pas de plat à Baeckeoffe ??? quelqu'un sait ? ) et disposez au fond quelques rondelles de carottes puis des morceaux de viande. Emincez finement les échalotes et le persil et ajoutez-en un peu puis alternez avec des carottes, de la viande, du mélange persil -échalotes....Posez le bouquet garni au milieu et continuez jusqu'à ce que tout ce petit monde soit bien rangé dans sa marmite. Salez et poivrez au passage. Le poulet et le lapin ne se coupent pas, posez les cuisses entières (avec la peau pour le poulet). N'oubliez pas de jeter quelques grains de genièvre au passage à chaque étape. 

fimo 006Bien....On a tout rentré gentiment dans sa terrine ? OK....Maintenant on verse la bière ....ça mousse....c'est normal...Sympa, non ? Allez-y gaiement. Pas question d'être rapiat et de vouloir s'en garder un fond à siroter; Non ! Il faut que les viandes soient bien couvertes. De toute façon, rien ne vous empêche d'aller vous chercher une petite bière au frigo si vraiment vous ne tenez plus; Mais à ce stade, il vous faut juste de la patience : enfournez votre terrine à four 140° pendant 5h. Et oui....ça se mérite le Potj ! Pendant ce temps....faites ce que vous voudrez, cela ne me regarde pas. Vous allez voir (enfin plutôt sentir ) ....la maison embaume , ça vous donne une de ces faim ! Mais non...patients vous deviendrez car vous n'êtes pas au bout de vos peines.

fimo 0095 heures plus tard :

Sortez la terrine et laissez tiédir. Quand vous pourrez attaquer la viande sans vous brûler les doigts, allez-y : avec une écumoire, sortez les morceaux de veau et de porc. Si vous avez de la queue de veau, enlevez l'os central et jetez le. Mettez les morceaux dans un plat. Désossez ensuite le poulet (jetez la peau) et le lapin; Gardez des beaux morceaux, inutile de le réduire en hachis. Quand vous avez sorti toutes vos viandes, disposez-les dans une autre terrine, avec quelques carottes du jus, des grains de genièvre et de laurier . Puis ajoutez le jus de cuisson. Mettez au frais 24h minimum.

Le lendemain :

Puisque tout le boulot est fait, décidez de repeindre la chambre de votre enfant (c'est un peu l'objectif que ma fille m'a fixé ce matin en vue de ses 11 ans et son passage à l'âge "pré-ado") . Sinon, faites la grasse mat....chanceux !

Il vous reste à préparer une mayo maison et de bonnes frites . N'oubliez pas de prévoir de bonnes bières à siroter avec le plat. Vous m'en direz des nouvelles !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicité
Publicité
Commentaires
M
Excellente recette qui m a convaincue .. après en avoir lu des dizaines..! Je l ai suivie à la lettre.. sauf que j ai laissé à tout hasard mariner ma préparation environ 1h 30 avant de l enfourner . J avais prévu 700 g de chaque viande pour une qz de convives. Impeccable. Avec frites belges et bière ch'ti bien sûr. Merci 1000 fois..!
Répondre
C
Essayez de faire mariner votre porc la veille dans une saumure (110g de sel par litre d ' eau) le reste dans la bière. le potjesch était réalisé a l origine avec la viande du saloir et les animaux de basse cour réformés on rince a l eau froide 10mn et on n ajoute bien sûr pas de sel ensuite. Alors dans le nord on a pas de bac à Coffe mais on a des terrines 😂<br /> <br /> Mon truc a moi.... J ajoute à ma marinade de la veille un verre de vin blanc et un filet de vinaigre
Répondre
Publicité