au cochon heureux !

             Au Cochon Heureux !

cochon 002Bienvenue à vous les gourmands, amoureux de la diversité culinaire et soucieux de connaître ce que vous cuisinez, vous qui savez qu'un cochon a du gambader heureux pour vous donner le meilleur de lui-même, vous qui n'ignorez pas qu'un légume ayant poussé sans soleil et sans terre est pire encore qu'un vin sans alcool, vous qui préférez dévorer un chou à la crème qu'un yaourt allégé, vous êtes ici chez vous !

Bienvenue à tous ceux qui vivent la cuisine sans tabou, ouverts à toutes les divagations de la cuillère en bois et du tire-bouchon.

Un blog de cuisine est un lieu de partage alors laissez-moi vos petits commentaires, je les attends toujours avec délice !

 

 

Enregistrer

Posté par Rita Siffert à 21:13 - Commentaires [14] - Permalien [#]


25 mars 2017

tartelettes aux pommes confites

IMG_5580

IMG_5595La saison des pommes est largement passée, pourtant je ne trouve pas encore de fraises ni d'autres fruits frais de saison. Alors des pommes confites au sirop de liège (que l'on peut remplacer par du caramel de pommes ) c'est parfait pour un petit dessert ....L'une de nos filles essaye de lever le pied sur le sucre raffiné alors j'ai cet excellent sirop de Liège que j'adore tester à toutes les sauces et qui sucre naturellement ! Donc une idée toute simple pour se faire plaisir....ça vous tente ?

Ingrédients pour 6 tartelettes :

- 1 pâte brisée

- 3 pommes

- 1 cuillère à soupe de sirop de Liège

- 1 noix de beurre

Préparation :

- Préchauffez le four à 180°.

- Etalez la pâte et coupez des cercles à poser dans les moules. Piquez-les à l'aide d'une fourchette.

IMG_5559- Pelez les pommes, coupez-les en dés et faites-les revenir au beurre dans une poêle. Quand elles sont dorées, ajoutez le sirop de Liège, coupez le feu , mélangez. Laissez tiédir puis disposez-les sur la pâte des tartelettes. Enfournez 30mn à 180°.

IMG_5558

IMG_5562

IMG_5574

23 mars 2017

oeuf en nid d'artichaut et ronde de crudités aux graines

P3230410

P3230413Ce soir c'est légumes à gogo, nid printannier et vitamines ! Un petit plat léger et simple qui j'espère, va me redonner bonne mine ! ça vous tente aussi ?

P3230412

Pas de grande cuisine, quelques légumes râpés : carottes, chou-rave....au choix. Un fond de salade verte, quelques radis, du fromage de chèvre frais, des graines , un bon pain.

Pendant que je m'occupais de nettoyer les légumes et les préparer, les artichauts cuisaient; Il faut juste les couper en deux quand ils sont encore crus; Dés qu'ils sont cuits (20 mn environ ) , j'ai enlevé une partie du coeur avec une cuillère . Puis j'ai cassé un oeuf à l'intérieur. Un tour de moulin de poivre et de sel et zou.....au four 200° pendant 10mn. Ca laisse le temps de préparer une vinaigrette, couper une bonne tranche de pain. Un peu de persil encore sur la salade et c'est tout !

P3230405

22 mars 2017

cari de lapin

P3190358

Je ne prépare pas souvent du lapin, ce qui est fort dommage car c’est une viande maigre, facile à préparer, aux possibilités infinies. J’ai choisi un plat parfumé et exotique pour sortir de l’hiver et varier des plats à la crème dont je commence maintenant à me lasser.

Pratiquement sans graisse et pourtant avec une belle sauce colorée, pourquoi s’en priver ?

 

Ingrédients pour un lapin :

 

- 1 lapin découpé en morceaux

- 1 courgette

- 1 tomate

- 1 boite de concentré de tomates

- 1 racine de curcuma fraîche ou une cuillère à soupe de curcuma en poudre

- 2 gousses d’ail

- 2 échalotes

- 1 feuille de laurier

- 1 cuillère à café de coriandre en poudre

- 1 racine de gingembre

- 10 cl de vin blanc sec

- huile d’olive

- 1 peu de farine

- sel et poivre

 

P3190357

Préparation :

 

- Farinez les morceaux de lapin. Hachez les échalotes, l’ail, râpez le curcuma et le gingembre. Coupez la tomate en petits cubes et la courgette en fins bâtonnets.

- Versez un peu d’huile d’olive dans une marmite en fonte et dès qu’elle chauffe, ajoutez le lapin. Faites bien dorer les morceaux sur tous leurs côtés. Puis sortez-les de la marmite.

- Versez les épices, les échalotes et l’ail dans la marmite. Laissez-les dorer 1 minute puis versez le vin blanc et déglacez la poêle. Ajoutez le concentré de tomates et la tomate coupée en dés. Remettez le lapin et couvrez d’eau à hauteur afin que tous les morceaux soient dans du liquide. Salez et poivrez, mélangez.

- Baissez le feu et laissez mijoter environ 40mn sans couvrir.

- 10mn avant la fin de la cuisson, ajoutez la courgette afin qu’elle reste croquante.

 

P3190349

Servez avec du riz, des pâtes fraîches….ou même des pommes de terre vapeur.

Posté par Rita Siffert à 18:44 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,

21 mars 2017

poisson au four à la provençale

P3040110

 Pour les solutions repas rapides du Marché Frais de Stéphane Biot, je propose cette semaine, une recette simple et parfumée qui transformera un repas du soir en vrai festin; Une recette simple et saine pour plaire au plus grand nombre !

 

Temps de préparation : 15mn

Temps de cuisson : 20mn

 

Liste des ingrédients pour 4 personnes :

 

- 800gr de filet de poisson (selon arrivage)

- 1 pot de « confinade » de tomates

- 1 courgette

- 240gr de riz

- 1 gousse d’ail

- 1 filet d’huile d’olive

- 3 cuillères à soupe de chapelure

- sel et poivre

 

 

Etape 1 :

- Préchauffez le four à 200°.

- Lavez la courgette, émincez-la. Pressez l’ail. Dans une poêle avec un peu d’huile, faites-la revenir pendant 5mn. Ajoutez l’ail en fin de cuisson. Salez puis poivrez.

 

Etape 2 :

- Faire bouillir une casserole d’eau. Salez. Ajoutez le riz dés l’ébullition. Mélangez et laissez cuire 10 à 15mn à feu moyen.

 

Etape 3 :

- Posez les rondelles de courgette dans un plat à four ou des petits plats individuels. Disposez le poisson dessus. Tartinez-le de confinade de tomates. Puis saupoudrez de chapelure. Mettez au four pour 15mn environ.

 

Etape 4 :

- Egouttez le riz, servez sur assiette avec le poisson juste sorti du four.

 

Bon appétit !

 

 

 

 

 

 

 


20 mars 2017

granolas version bio

P3190373

De mon temps (oui, je suis une vieille, un demi-siècle....) on appelait ces biscuits des « Pepito ». La pub était entêtante et agaçante (je détestais l’entendre hurler «  Hay Pepitooooo ! «  argh ! )... mais j’adorais ces petits gâteaux et il m’arrivait souvent d’en ingurgiter un paquet entier sans mauvaise conscience aucune.

Quelques années plus tard, il paraît que ça s’appelle « granola ». Bon, ma foi….mais la mauvaise conscience m’a rattrapée (peur de l’abus de sucre blanc, des kilos en trop, de l’huile de palme...) bref...et voulant légèrement surveiller ce qu’ingurgite ma fille, j’ai décidé de faire le plus possible mes petits gâteaux maison.

 

Et chance extrême, j’ai trouvé sur le sympathique blog de Béatrice « Cuisine en Folie » que je découvre avec délice, une recette qui m’a immédiatement fait de l’oeil. C’est une recette simple et peu coûteuse, et j’ai poussé le vice à n’utiliser que des ingrédients « bio » pour la fameuse bonne conscience, vous savez...bref...

 

J’ai réussi à produire 35 biscuits avec la quantité d’ingrédients , ci-dessous. Mais la décoration laisse à désirer car je n’avais plus le temps de la faire. Le dimanche soir, je suis touours un peu débordée...

 

Ingrédients pour 35 biscuits environ :

 

- 250gr de farine blanche

- 150gr de farine complète type 110

- 100gr de cassonade

- 2 œufs

- 150gr de beurre à température ambiante

- 1 cuillère à soupe de levure chimique

- 1 cuillère à café de sel

- ½ tablette de chocolat à cuire + 1 npix de beurre et 2 cuillères à soupe de lait.

 

Préparation :

 

– Dans le bol du robot (avec l’accessoire feuille pour la pâte), mettez les farines, le sucre, le sel, la levure et les œufs. Mélangez 1 minute puis ajoutez le beurre ; Mélangez bien puis terminez de façonner une boule à la main. Enroulez-la dans du papier cellophane et mettez au frais pendant 2h.

- Etalez la pâte sur 5 mm d’épaisseur et à l’aide d’un emporte-pièce , fabriquez des ronds.

P3190363

Posez-les sur une plaque à four recouverte de papier cuisson. Piquez-les sur une face avec un cure-dent. Préchauffez le four à 180° et enfournez les biscuits pour 15mn.

P3190366

- Quand ils sont cuits, laissez-les refroidir sur la plaque puis faites fondre le chocolat avec le lait et le beurre dans une petite casserole. Prenez chaque biscuit et trempez sa face non piquée dans le chocolat.

P3190367

P3190368

Laissez refroidir et n’avalez pas toute la fournée en 5mn !

 

P3190372

19 mars 2017

feuilleté à la tomme fraîche et champignons

P3050173

J'ai débusqué cette superbe idée sur le blog d'une copinaute, Béatrice Courouble  (que je vous recommande si vous ne le connaissez pas encore ) : Popote et Nature . Que du très beau et très bon....j'en suis une grande fan.

Cette semaine, au  Marché Frais de Stéphane Biot, nous célébrons le printemps ! Et je trouvais cette recette parfaite pour l'occasion; Espérons surtout que le soleil soit de retour pour ne pas gâcher la fête. Sinon, nous retrouverons le sourire à table, pas vrai ? 

temps de préparation : 15mn

temps de cuisson : 30mn

 

Ingrédients :

 

- 1 bloc de pâte feuilletée

- 200gr de tomme fraîche

- 1 pot de ricotta

- 400gr de champignons de Paris

- beurre

- 2 gousses d’ail

- quelques brins de persil

- sel et poivre

 

P3050152

Etape 1 :

- Préchauffez le four à 180°.

- Lavez puis séchez les champignons. Emincez-les pas trop finement. Dans un wok ou une grande poêle, mettez le beurre . Dés qu’il est fondu, ajoutez les champignons. Laissez revenir 5mn à feu vif. Pendant ce temps, hachez l’ail et le persil. Coupez la tomme fraîche en lamelles. Réservez.

 

P3050159

Etape 2 :

- Lorsque les champignons sont légèrement bruns, ajoutez l’ail et le persil. Puis mettez sur feu très doux. Ajoutez la tomme et la ricotta. Salez et poivrez. Mélangez bien pour que le fromage se mette à fondre. Vous obtiendrez une pâte épaisse.

 

P3050161

Etape 3 :

- Etalez la pâte feuilletée et posez-la dans une tourtière (avec une feuille de papier cuisson). Laissez dépasser les bords largement.

- Ajoutez le mélange sur la pâte feuilletée et rabattez les bords sur la tarte. Enfournez pour 25 à 30mn.

 

P3050163

P3050164

P3050168

Bon appétit ! Et merci à toi Béatrice pour cette recette que je referai dés que je retrouverai de la tomme fraîche.

 

 

 

18 mars 2017

brioche perdue au sirop de Liège

P3180293Les grands du Nord sont arrivés chez nous hier soir ( la pluie aussi, bon soit....on ne leur en veut pas même si ça devient une habitude d'apporter la flotte  ) , les bras chargés de présents, tous plus délicieux les uns que les autres ! Je ne vous parlerai pas du Cécémel qui ravit ma fille (les grands du Nord sont ses parrains ! ) , des galettes au beurre croustillantes de Jules Destrooper mais surtout 3 beaux pots de sirop de Liège ! C'est quoi ? C'est une pâte (un peu comme de la mélasse) à base de pommes, poires, dattes...un régal !

P3180288Il a fallu que je teste cette découverte (oui, bon....j'y arrive sur le tard mais qu'importe) immédiatement. N'ayant pas prévu de dessert à midi, j'ai préparé, avec un reste de brioche maison, un pain perdu tout simple....Badigeonné au sirop de Liège bien caramélisé à la poêle. Si vous arrivez à vous en procurer, je vous recommande l'idée....on s'est régalé !

Ingrédients pour 4 personnes :

 

- 4 belles tranches de brioche un peu rassie

- 1 oeuf

- du lait

- sirop de Liège

- 1 noix de beurre

Préparation :

- Cassez l'oeuf dans une assiette creuse et battez-le à la fourchette. Ajoutez le lait, battez encore.

- Faites chauffer le beurre dans une poêle. Trempez rapidement la brioche dans l'oeuf puis posez la dans la poêle bien chaude. Laissez dorer une minute puis tournez -la. Badigeonnez d'une cuillère à soupe de sirop de Liège. Retournez encore, laissez caraméliser un peu et pendant ce temps, tartinez la seconde face de sirop. Retournez encore et laissez bien caraméliser 1mn. ça va vite....

- Servez avec une boule de glace vanille, le contraste chaud-froid est exquis !

Merci les parrains ! Bon retour chez vous et à très bientôt....

P3180292

 

16 mars 2017

soupe de lentilles corail curcuma-coco

P2260063C'est peut-être la dernière soupe avant le printemps...il faut y croire ! Mais pour le Marché Frais de Stéphane Biot, j'ai préparé ce plat savoureux et exotique pour un soir sans chichi. Les épices vous feront voyager même après une journée de travail, et c'est ce qu'il faut pour ne pas se laisser aller....des vitamines, du curcuma, de la coriandre, du lait de coco.....ah...on est loin du bouillon de vermicelles !

 

temps de préparation : 5mn

temps de cuisson : 35mn

 

Liste des ingrédients :

  • 350gr de lentilles corail

  • 1 oignon

  • 4 carottes

  • ½ c-a-c de curcuma frais râpé

  • 200 ml de lait de coco

  • coriandre ciselée

  • 1 cube de bouillon de légumes

  • 1 noix de beurre

  • une pincée de sel et poivre

Etape 1 :

- Pelez les carottes et coupez-les en cubes ou en rondelles. Pelez l’oignon et émincez-le . Rapez le curcuma dans un petit bol. Effeuillez quelques brins de coriandre.

Etape 2 :

-Mettez le beurre dans un faitout et faites revenir doucement l’oignon. Au bout de 5mn ajoutez les carottes puis les lentilles. Mouillez avec 1,5 litre d’eau environ. Portez à ébullition puis baissez le feu et laissez cuire 30mn environ .

Etape 3 :

- 5mn avant la fin de la cuisson, ajoutez le lait de coco, salez et poivrez. Ajoutez le curcuma et la coriandre.

Etape 4 :

- Vous pouvez mixer la soupe, la passer au moulin à légumes ou la déguster telle quelle.

Bon appétit !

 

Posté par Rita Siffert à 11:53 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

15 mars 2017

les cigognes sont de retour....

20170314_134248

« Les cigognes sont de retour...sur les clochers des alentours.. », et oui ! Le printemps est (enfin) la et les cigognes prêtes à pondre ! Hier, j’ai pu observer leurs ballets aériens à la recherche de branchages destinés à consolider le nid, j’ai écouté leurs craquettements pour séduire la belle ou à protéger le nid d’un éventuel squatteur.

Vous voulez en savoir plus sur l’emblème de l’Alsace ?

 

Allez, je vous propose un petit bla-bla sur la bestiole.

20170314_133850(0)

 en plein décollage

La cigogne est un échassier, migrateur, de grande taille. Elle peut vivre jusqu’à 30 ans ! Elle ne chante pas mais claquette ou craquette.

20170314_131004

La légende raconte qu’en 1007, alors que les ouvriers s’affairaient sur le chantier de la cathédrale de Strasbourg, en partie détruite par la foudre, ils stoppèrent les travaux de peur que la foudre ne tombe à nouveau sur eux et l’édifice. Mais on raconte qu’un couple de cigognes serait alors venu s’installer en toute tranquillité sur l’ouvrage et que les ouvriers rassurés reprirent le travail. La cigogne protégerait les maisons de la foudre , entre autres....

 

20170314_133822

Dans la région, elle apporte les bébés et on dit qu’elle est d’une grande fidélité. Mais pas forcément au partenaire ! Si la cigogne est fidèle , c’est à son nid ! Le mâle arrive le premier au nid et le protège d’éventuels autres assaillants en claquant du bec. Si un autre mâle tente de s’y installer, des bagarres éclatent qui peuvent durer plusieurs jours, parfois jusqu’à la mort. Mais si la femelle arrive au nid, les craquettement sont une invitation aux fiançailles.

 

20170314_133850

Aujourd’hui, les cigognes étaient à l’œuvre et leurs claquements de becs sont assez assourdissants. Sachez aussi que la cigogne fait comme l’humain (ou le chien ! ) quand elle a chaud : elle halète en tirant la langue….

L'anecdote amusante : un jour, j'ai lu dans les "Dernières Nouvelles d'Alsace" (le quotidien local) qu'un éleveur avait créé le foie gras de cigogne. Hem....j'en fus choquée, pour ne pas dire écoeurée. Franchement, c'est pas le genre de bestiole que j'ai envie de croquer sur un toast. Vous imaginez ? Non seulement c'est une espèce protégée mais pas terriblement sympathique, pour l'avoir vue fouiller les poubelles de l'Orangerie (un parc de Strasbourg). Bref...j'ai mis une minute à comprendre que c'était la blague annuelle du 1er avril ! ppfff......

20170314_133415sur une cheminée du Pavillon Joséphine

Voila….c’est très sommaire, mais j’avais envie de vous faire partager quelques anecdotes au sujet de ce grand oiseau, de retour dans nos contrées pour les beaux jours.

Posté par Rita Siffert à 19:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,