au cochon heureux !

             Au Cochon Heureux !

 

20200609_114606

 

Bienvenue à vous les gourmands ! Vous qui ne consommez pas à l'aveugle, vous qui préférez connaître votre maraîcher que le caissier du supermarché, vous qui vous enthousiasmez pour la production maison de légumes, de pains, de saucisses ....vous qui rejetez l'élevage industriel en batterie, vous qui savez qu'un cochon a du gambader heureux pour donner le meilleur de lui-même, vous qui n'ignorez pas qu'un légume ayant poussé sans soleil et sans terre est pire encore qu'un vin sans alcool,vous qui n'êtes pas prêts à échanger le pâté de campagne contre le tofu mais qui vous souciez du bien être animal...vous êtes ici chez vous !

Bienvenue aussi à tous ceux qui vivent la cuisine sans tabou, ouverts à toutes les divagations de la cuillère en bois et du tire-bouchon.

Un blog de cuisine est un lieu de partage alors laissez-moi vos petits commentaires, je les attends toujours avec délice !

 

 

Enregistrer


09 août 2020

salade de riz sauvage aux deux pestos

20200807_202406Je cherche toujours de nouvelles idées estivales pour agrémenter les repas les jours de fortes chaleurs. Un peu marre de l'éternelle tomate-mozzarella, pas vous ? Et bien cette recette a fait le buzz chez moi et j'en profite pour la rajouter dans mon carnet de recettes à refaire et la partager avec vous. Il suffit de préparer un pesto à la coriandre et d'acheter un pot de pesto rosso. Comme j'adore la coriandre (et je ne suis pas la seule ,pas vrai ? ) je ne peux que valider cette recette. Elle se déguste à température ambiante mais si vous la voulez plus fraiche, un petit passage au frigo ne lui fera pas de mal.

Ingrédients pour 4 personnes :

- 100gr de riz sauvage

- 100gr de riz long

- 1 oignon émincé

- quelques tomates

- olives noires (à volonté !)

- 2 cuillères à soupe de pesto rosso en bocal

- 1 poivron rouge

- 1 bocal de poivrons italiens marinés

- 1 bouquet de coriandre

- 10 cl d'huile d'olive pour le pesto à la coriandre

- 4 cuillères à soupe d'huile d'olive pour le reste

- 200gr de mozzarella

- un peu de roquette (ou beaucoup si vous aimez)

- 1 cube de bouillon de légumes

- 1 gousse d'ail

- 3 cuillères à soupe de parmesan

- quelques cacahuètes pour la décoration

- sel et poivre

Préparation :

- Faites cuire le riz sauvage selon les instructions du paquet puis égouttez et laissez refroidir.

- Faites chauffer de l'eau dans une casserole, ajoutez le bouillon cube à l'ébullition , mélangez puis réservez. Dans une poêle, faites chauffer un peu d'huile et ajoutez l'oignon émincé. Faites le blondir puis ajoutez le riz blanc, du bouillon et laissez cuire 10mn, pas plus ( si c'est du riz cuisson rapide). Egouttez et laissez refroidir.

- Lavez, émincez le poivron rouge et faites le cuire dans une poêle avec un peu d'huile d'olive. Quand il est ramolli , versez -le dans un grand saladier. Ajoutez les deux riz. Mettez le pesto rouge et mélangez.

- Lavez et hâchez la coriandre. Mettez-la dans un bol, ajoutez 10cl d'huile d'olive, la gousse d'ail écrasée, le parmesan. Mélangez bien. Ajoutez la moitié de ce pesto dans le saladier. Mélangez.

- Lavez et coupez les tomates. Coupez la mozzarella en lanières. Lavez la roquette.

- Disposez le riz sur des assiettes puis posez les tomates autour, la roquette dessus, des cacahuètes, la mozzarella et les poivrons italiens. Nappez du reste de pesto ou laissez chacun le loisir d'en rajouter ou non. Poivrez légèrement ou ajoutez un peu de piment d'espelette. C'est prêt !

 

02 juillet 2020

porc confit aux abricots

20200628_121156C'est bien joli de nommer son blog "Au cochon heureux", encore faut-il trouver des recettes et du grouik-grouik de qualité ! Car sans cochon heureux, ayant gambadé dans la prairie (le bonheur est dans le pré, je le confirme ! ) la viande ne sera pas bonne, le plat moyen  et ce cochon n'aura pas mené une vie digne de ce qu'il peut nous offrir, à savoir le meilleur de lui-même  ! Bref....dans mes forêts gambadent des cochons libres et heureux, ils y élèvent leurs petits en toute liberté, boulottent des châtaignes, des baies, des fruits (les éleveurs passent les voir quand même, ne vous en faites pas) et s'abritent sous d'étranges abris qui feraient pâlir de jalousie tous les scouts et campeurs humains; Si si....

Pour mes lecteurs des environs de Strasbourg qui franchissent souvent le Rhin , venez y faire autre chose que le plein d'essence et l'achat de futilités, venez tester la viande porcine de cette famille de Hesselbach. Ils élèvent des races rustiques telles que Berkshire ou Tamworth.....des merveilles ! Voici le site de l'éleveur pour les curieux :

https://www.hofgut-silva.de/menschen/

hof

index

Venons-en maintenant à la recette.....j'ai trouvé l'idée sur le blog "Couteaux & Tire bouchons" (j'adore leur nom ! ) j'y trouve toujours de belles idées....j'ai rajouté des noix de cajoux grillées pour la présentation , elles apportent un croquant parfait avec le fondant de la viande. La sauce aux abricots est juste acidulée comme il faut et les oignons frits ne sont pas en option , croyez-moi J'ai choisi l'option d'une cuisson lente à four doux pendant cinq heures, le porc confie, c'est un régal.....Voici la recette originale du blog, je vous livre ensuite la mienne :

http://couteaux-et-tirebouchons.com/roti-de-porc-miel-aux-abricots-secs/?unapproved=11455&moderation-hash=deb798c36425c9b6ce822699e43b6071#comment-11455

 

20200628_121053

Ingrédients pour 6 personnes :

- 1kg de rôti de porc sans os dans l'échine

- 1 gros oignon (ou deux petits)

- 12 ou 15 abricots secs

- 8 gousses d'ail

- 1 branche de romarin

- 50cl de fond de volaille à préparer maison ou en poudre avec de l'eau

- 3 cuillères à soupe de miel

- 1 verre de vin blanc sec

- 2 cuillères à soupe de vinaigre balsamique blanc

- 1 ou 2 cuillères à soupe de confiture d'abricots

- 2 gros oignons à frire en fin de recette

- sel, poivre

- 1 cuillère à café de grains de fenouil

- 1 peu d'huile d'olive

- noix de cajou

Préparation :

- Tout d'abord pensez à sortir la viande du frigo au moins 1h avant s'il fait une température moyenne, seulement 30mn avant s'il fait chaud.

- Versez un peu d'huile d'olive dans une marmite en fonte à couvercle allant au four. Faites revenir et brunir la viande sur toutes ses faces. Puis sortez-la de la marmite et faites revenir un gros oignons et 3 gousses d'ail émincées. Faites cuire quelques minutes puis ajoutez le vin blanc et le vinaigre et laissez réduire;  Ajoutez le miel et le fond de veau. Mélangez bien; Puis mettez la viande à nouveau dans la marmite, ajoutez le reste d'ail en chemise (avec la peau), le romarin, les abricots secs,les grains de fenouil, salez et poivrez.

- Mettez à four 150° pendant 5h. A mi cuisson, sortez la marmite, retournez la viande, ajoutez un peu d'eau si la sauce devient trop épaisse.

- Au bout de 5h , faites frire les oignons dans de l'huile; cuisez du riz. Sortez la viande du four et réservez-la au chaud. Ajoutez la confiture d'abricot à la sauce, faites dorer les noix de cajoux.

- Mélangez bien la sauce, sortez-en une partie que vous mettez dans une saucière. Posez le riz cuit sur la sauce dans la marmite, ajoutez la viande, décorez de noix de cajou et régalez-vous bien. Gruik !

 

03 juin 2020

salade d'été pommes de terre, courgettes et speck

20200603_123450L'été approche...la nature change de visage, les dernières fleurs de printemps se fanent pour laisser la place aux herbes dansantes, aux légumes qui pointent leurs bourgeons et aux nichées d'oiseaux dans les nids. La cabane du ginkgo est habitée....certains se contentent d'un pot de fleurs pour abriter leur progéniture, d'autres préfèrent le confort et la sécurité de la caravane....

20200603_134017

20200603_134118S'ils se nourrissent d'insectes, je préfère les leur laisser et préparer des plats qui nous conviennent mieux. Aujourd'hui, je vous propose un plat que l'on nommera salade en raison d'une légère vinaigrette pour le napper, mais cela se déguste aussi bien tiède que froid, avec ou sans accompagnement. La recette provient d'un vieux livre "cuisine & vins de France" dans lequel je pioche toujours des idées en les aménageant à mon style.

Ingrédients pour 4 personnes :

- 600gr de pommes de terre à chair ferme

- 2 courgettes

- 10 fines tranches de speck ou bacon

- 1/2 litre de jus de tomates

- 1 feuille de laurier

- thym et romarin frais

- 2 pincées de safran

- 6 gousses d'ail nouveau

- 1 petite poignée de basilic

- piment d'Espelette selon votre goût

- 10cl d'huile d'olive

- quelques tomates séchées (en option)

- 3 cuillères à soupe de vinaigre

- 1 peu de jus de citron

- sel et poivre

Préparation :

- Pelez les pommes de terre, lavez-les et coupez-les en rondelles pas trop épaisses d'environ 4mm. Versez le jus de tomate dans une grande sauteuse, ajoutez l'ail en chemise (donc laissez-lui la peau) , ajoutez également le safran, le piment, le laurier, thym et romarin. Salez, mélangez puis ajoutez les pommes de terre. Mélangez encore puis laissez cuire à feu moyen jusqu'à ce que les pommes de terre soient cuites. Puis sortez les du jus avec l'ail et réservez -les.

- Lavez les courgettes, coupez -les en rondelles de 6mm environ et faites les revenir dans un peu d'huile dans une poêle. Salez puis réservez.

- Faites revenir le lard à sec et quand il est grillé, épongez -le sur du papier absorbant et réservez.

- Emulsionnez l'huile et le vinaigre, poivrez.

- Disposez les pommes de terre avec l'ail dans un plat ou saladier, ajoutez les courgettes et tomates confites puis mélangez . Ciselez du basilic sur le mélange. Ajoutez du piment si nécessaire. Puis finissez avec un peu de jus de citron et posez le lard. Dégustez tiède ou froid.

 

-

30 avril 2020

pain de mie

20200427_080933Il y a longtemps que je n'avais préparé de pain de mie; Dans des temps lointains et non confinés, j'avais une MAP (machine à pain) , mais celle-ci a rendu l'âme et je me suis décidée à m'en passer à tout jamais. Belle décision, ou pas....du coup, toutes mes recettes sont à refaire, mais je trouve les résultats bien meilleurs et j'avoue que je n'aimais pas la forme des pains sortis de la MAP.. Ce pain de mie nous a conquis. La mie est parfaite et le goût est exceptionnel. J'ai trouvé la recette sur 750gr, c'est une recette par le Chef Damien. J'ai utilisé de  la levure fraîche en cube car la levure de boulanger est introuvable ici en ce moment et mis de la cassonnade à la place du sucre blanc. Je trouve cette recette parfaite et vous verrez, on ne peut plus s'en passer.

Ingrédients :

- 500gr de farine de blé

- 50gr de beurre fondu

- 40gr de sucre semoule (ou de miel) cassonnade ou pas

- 1/2 cube de levure fraîche ou un sachet de levure de boulanger

- 20 cl de lait tiède

- 10 cl d'eau tiède

- 5gr de sel

Préparation :

- Faites dissoudre la levure dans le lait tiède. Laissez poser 10mn environ.

- Pendant ce temps, faites fondre le beurre. Mettez la farine, sucre et sel dans le bol du robot équipé du crochet. Mélangez bien la levure au lait et versez sur le mélange de farine. Mettez le pétrin en route vitesse lente, aloutez l'eau. Ajoutez le beurre; Pétrissez pendant 10mn (vous pouvez aussi le faire à la main). Puis couvrez d'un torchon propre et laissez lever dans un endroit tiède pendant 2h. (une heure minimum)

- Au bout des 2h, dégazez la pâte, formez deux boules et posez-les dans un moule à cake recouvert de papier cuisson; Couvrez encore du torchon et remettez à lever dans un endroit tiède pendant 1h30.

- Préchauffez le four à 180°. Enfournez le moule pendant 30mn. Démoulez et laissez refroidir sur une grille.

 

 

Posté par Rita Siffert à 14:28 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , ,


15 avril 2020

tartine confinée

20200410_193615Même si dans ma région le confinement n'est pas de mise (j'habite dans l'Ortenaukreis en Allemagne), j'avoue que je fais le moins de courses possible, car j'ai peur d'attraper ce fichu virus. Nous sommes tous dans la même galère et du coup, je cherche toujours comment accomoder les restes et utiliser tous les fonds de placard. Il me restait un excellent jambon fumé tirolien, du pain aux noix un peu rassis, une boulle de mozzarella, un oignon rouge et les merveilleuses perles de Yana Steudel.

Alors pour toutes celles et ceux qui sont en panne d'idée pour un petit repas simple mais néanmoins sympa, je vous propose de garnir une belle tranche de pain (passez -la au préalable au grille-pain) , soit en la frottant à l'ail, soit en tartinant de la tapenade de tomates, soit simplement un peu de beurre (ou rien du tout ! ). Puis vous posez deux ou trois fines tranches de jambon, des rondelles d'oignon, du fromage et en avant ....au four quelques minutes avec le grill. Vous pourrez ensuite la saupoudrer d'herbes, de poivre et j'ai mis ma touche luxe en ajoutant des perles à l'ail noir de Yana Steudel. Une belle salade verte et zou....un repas de confinement ! Alors, ça vous branche ?

06 avril 2020

boulettes de veau aux pommes, sauce crémeuse au cidre

20200405_123809Il y a très longtemps que je n'ai participé à un défi mensuel, mais en voyant le thème choisi par l'adorable marraine du mois d'avril, je nomme  Claudine du superbe blog "la Cuisine de Gut", j'ai su que je devais m'inscrire. Car ce mois -ci le thème est "la boulette" ! Et oui....je me transforme doucement en boulette et j'en fais pas mal aussi, CQFD....

Le défi est toujours sur le blog "compile moi un menu"....et les organisatrices : Nath  « Une cuisine pour Voozenoo »   et  Viviane « Quoi qu’on mange ? » nous permettent de partager de jolis plats chaque mois.Merci à vous les filles pour votre énergie et vos i

Voici le logo du mois d'avril :

 

inscriptions-boulettesJe vous propose une recette qui n'était pas encore sur mon blog, mais que j'avais préparé un jour (il y a de longues années) . J'ai perdu la recette, mais l'improvisation a donné un résultat sympathique que je partage avec vous. La douceur de la crème et le fruité du cidre nous donnent une petite sauce bien agréable. Et les boulettes au veau (vous pouvez aussi prendre du porc ) sont bien originales avec quelques morceaux de pomme....

Ingrédients pour 4 personnes :

- 500gr de veau (ou porc) haché

- 1 pomme

- 1 grosse échalote

- beurre

- 1 pot de crème épaisse

- 20cl de cidre

- un peu de thym

- 1 belle pincée de 4 épices

- quelques tours de moulin de noix de msucade

- 1 cuillère à soupe de fond de veau

- 1 oeuf

- sel et poivre

Préparation :

- Epluchez la pomme. Coupez-la en petits dés. Mettez du beurre dans une poêle. Emincez l'échalote et mettez la moitié à cuire dans le beurre tout en ajoutant les dés de pommes. Faites brunir légèrement. En principe 5 mn à feu moyen suffisent. Réservez. Laissez tiédir.

- Mélangez la viande hachée avec l'oeuf, le thym, les épices, salez et poivrez.Ajoutez les pommes refroidies. Formez des boulettes entre vos mains.

20200405_120324

- Mettez du beurre dans la pôele et faites bien revenir les boulettes sur toutes leurs faces pour les brunir. Puis sortez -les. Déglacez la poêle avec le cidre. Ajoutez la crème, salez et poivrez.  Mélangez bien. Puis remettez les boulettes dans la sauce. Laissez cuire à feu doux 5mn.

20200405_122000

Ajoutez le fond de veau si la sauce ne vous parait pas assez épaisse. Laissez encore cuire 3mn. Servez chaud avec une purée , par exemple.

 

03 avril 2020

ravioles aux escargots, sauce aux noix

20200321_195614Je retrouve dans mes archives  d'anciennes recettes que je n'ai pas encore partagées . Celle-ci était si délicieuse qu'il est temps de me rattraper. Une pâte à ravioli légère (à la chinoise) que l'on garnie d'escargots hachés, de champignons et d'herbes...avec une sauce crémeuse aux noix. Je crois qu'il est encore de saison de vous en parler.....

Vous pouvez envisager ce plat pour un jour de fête, c'est si délicat que ma famille avait adoré. Tout d'abord il faut préparer la pâte à raviolis. J'avoue qu'il m'en restait au congélateur (ça se congèle très bien ) et du coup, le travail fut moindre. Je n'avais plus qu'à l'étaler, la couper et garnir....

Temps de préparation : 2h

Temps de cuisson : 10mn pour la farce+ 5 mn pour les raviolis.

Voici ce qu'il vous faut pour 4 personnes :(je vous conseille de diviser la quantité par deux, ou comme moi de congeler ensuite le reste de pâte)

Ingrédients pour 30 ravioles environ :

- 250gr de farine

- 12,5 cl d'eau

Ingrédients pour la farce :

- 2 douzaines d'escargots au naturel

- 2 gousses d'ail

- 2 échalotes

- une poignée de champignons de Paris

- un bouquet de persil

- sel Artzner (ou sel de Guérandes + noix de muscade et clou de girofle râpé)

- poivre

- un peu de beurre

Pour la sauce :

- une dizaine de noix

- crème fraîche

- parmesan râpé

- poivre

Préparation de la farce :

- Rincez et séchez les champignons et les escargots. Dans le bol du mixeur, mettez les escargots, champignons coupés en deux, échalotes,ail. Mixez pour obtenir de petits morceaux; Pas de bouillie non plus.....

- Faites fondre le beurre dans une poêle puis faites revenir le mélange 5 à 10mn environ. Hachez le persil , ajoutez -le avec le sel, les épices et poivrez. Goûtez puis réservez et laissez refroidir.

Préparation des raviolis :

- Dans le bol du robot avec la feuille, mélangez la farine et l'eau pour obtenir une belle boule . Réservez au frais 30mn; Vous pouvez aussi pétrir à la main.

- Sortez la pâte, coupez-la en  plusieurs morceaux.Farinez légèrement tout en travaillant la pâte afin qu'elle ne colle pas.  Etalez-la puis passez-la à la machine à pâte pour obtenir des rectangles fins; Si vous n'en avez pas, étalez-la finement. Farinez encore légèrement....

- A l'aide d'un emporte -pièce ou d'un verre, coupez les disques.

- Puis farcissez les disques, mettez un peu d'eau sur les bords et soudez-les bien;

- Faites chauffer une grande quantité d'eau. Salez à ébullition. Plongez les ravioles en petites quantités dans l'eau frémissante puis sortez les avec une écumoire au bout de 5mn environ . 

La sauce :

Décortiquez les noix et faites les blanchir 3mn à l'eau bouillante. Égouttez puis mixez. Faites chauffer la crème, Poivrez et salez, ajoutez les noix. Mélangez. Servez la sauce bien chaude sur les raviolis; Bon appétit !

 

01 avril 2020

congolais

20200401_125805En période de confinement, on fait du rangement (pas vrai ?)....et on tombe sur de vieilles recettes déchirées dans une revue des années 80. Je n'avais jamais préparé de congolais auparavant, mais je ne pouvais me résoudre à jeter ce vieux morceau de journal jauni. Alors j'ai fouillé dans mes placards, débusqué de la poudre de noix de coco et hop.... ! La recette m'indiquait que j'allais obtenir 20 rochers...hem....j'en ai péniblement confectionné 8 ! Mais le résultat est parfait à part ça : fondant et juteux à l'intérieur, croustillant à l'extérieur. Il ne vous faut que 3 ingrédients : sucre, blanc d'oeuf et noix de coco. Alors allons-y.....

Ingrédients pour 8 congolais environ :

- 75gr de blanc d'oeuf

- 100gr de sucre en  poudre

- 110gr de noix de coco râpée

Préparation :

- Préchauffez le four à 220°.

- Mettez les 3 ingrédients dans un saladier au bain marie et fouettez à la main (fouet ou fourchette) pendant 10mn dés que l'eau frémit. Cela permet à vos rochers de rester moelleux à coeur .

- Formez des petits tas à la poche à douille ou comme moi (je déteste la poche à douille ! ) avec la cuillère à glace (celle qui forme les boules à glace, quoi). Posez les rochers sur une plaque à four recouverte de papier cuisson.

- Enfournez 7 mn environ et tournez la plaque à mi cuisson pour qu'ils aient tous une belle couleur de partout.....

- Quand les rochers sont brunis, sortez-les. Dégustez rapidement à peine tiédis, c'est dément !

20200401_125731

31 mars 2020

les baguettes croustillantes de Gut

20200329_175843Il m'est actuellement impossible d'aller en France pour acheter une bonne baguette, alors je teste diverses recettes, mais je crois avoir trouvé celle qui me convient le mieux. Simple à préparer, la croûte est vraiment croustillante et le pain se garde facilement 48h sans dessécher, ce qui est inconcevable avec une baguette achetée en boulangerie, pas vrai ? J'ai craqué en voyant les superbes photos de Claudine sur son très beau blog " la cuisine de Gut" et je me suis lancée....elle les taille en épis, mais n'étant pas très douée en "coiffure", je les laisse entières. Le résultat fait fureur chez moi, j'en cuis trois par jour, et nous ne sommes que trois ! Cette fois j'ai ajouté des graines de lin à la pâte, c'était excellent.Merci à toi ma chère Claudine pour ton excellente recette.

Je sais que nous peinons à nous réapprovisionner en farine ou levure, alors sachez que la levure se congèle très bien. Lorsque j'entame un cube, si je ne consomme pas l'autre moitié immédiatement, pour éviter qu'elle ne sèche ou ne moisisse, je la congèle. Avant le confinement, j'avoue que je la gaspillais souvent, mais ça c'était "avant" !

Voici le lien du blog de Gut si vous souhaitez préparer ses épis :

https://cuisinedegut.net/2017/05/28/baguettes-epi-aux-graines-de-pavot/?fbclid=IwAR2msal9Y3uo5a1f-i7FcvymQ8fBnuG1vTXpYKDyIZFsOigJJUW18YCkcAk

Ingrédients pour 3 baguettes :

- 250gr de farine T45

- 250gr de farine T55

- 1/2 cube de levure fraîche

- 30cl d'eau tiède (pas plus de 37°)

- 1/2 cuillère à café de sucre

- 1 cuillère à café de sel

- 1 cuillère à soupe de graines de lin (en option)

- sésame ou pavot pour saupoudrer la croûte

Préparation :

- Dans le bol du robot, émiettez la levure; Couvrez -la de la moitié de l'eau tiède, laissez poser 10mn. Quand des bulles se forment à la surface, ajoutez le reste d'eau tiède (au besoin réchauffez-la 10 secondes au micro-ondes, mais attention....pas chaud  !Tiède ! ) , et mélangez bien; Ajoutez la farine et le sucre. Mettez le pétrin en route avec le crochet et laissez tournez 2mn. Puis ajoutez le sel (et éventuellement les graines de lin). Pétrissez 10mn à vitesse lente. 

- Posez un torchon humide sur le bol du robot et entreposez 2h dans une pièce bien chaude (je pose toujours mon bol dans la cave sur la chaudière et en été derrière une fenêtre ensoleillée).

- Après les 2h, sortez la boule de pâte, dégazez-la et divisez -la en 3 pâtons de taille égale. Pétrissez chaque boule avec vos mains en rabattant l'extrémité de la pâte vers son centre et en appuyant au milieu. Recommencez trois fois puis formez un long boudin et posez-le sur la plaque à baguettes. Couvrez d'un torchon humide et laissez encore poser 30mn.

- Préchauffez le four à 240°. Dans le lèche frite le plus profond que vous poserez à l'étage inférieur, mettez de l'eau froide juste avant d'enfourner. Incisez vos baguettes, avec vos doigts ou un vaporisateur, humidifiez-les. Ajoutez les graines ou pas, enfournez 25 à 30mn. Sentez-vous déjà les effluves de pain frais ?

Et n'oubliez pas : en préparant votre pain, vous vous faites plaisir et vous restez chez vous , ainsi vous protégez les autres et vous-même !

Quelques fleurs de chez moi pour votre plaisir :

20200328_104354

 

Posté par Rita Siffert à 09:11 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,