au cochon heureux !

             Au Cochon Heureux !

cochon 002Bienvenue à vous les gourmands, amoureux de la diversité culinaire et soucieux de connaître ce que vous cuisinez, vous qui savez qu'un cochon a du gambader heureux pour vous donner le meilleur de lui-même, vous qui n'ignorez pas qu'un légume ayant poussé sans soleil et sans terre est pire encore qu'un vin sans alcool, vous qui préférez dévorer un chou à la crème qu'un yaourt allégé, vous êtes ici chez vous !

Bienvenue à tous ceux qui vivent la cuisine sans tabou, ouverts à toutes les divagations de la cuillère en bois et du tire-bouchon.

Un blog de cuisine est un lieu de partage alors laissez-moi vos petits commentaires, je les attends toujours avec délice !

 

 

Enregistrer

Posté par Rita Siffert à 21:13 - Commentaires [19] - Permalien [#]


25 avril 2018

corsica burger

20180414_200419L'inspiration Corse ne me fait pas défaut pour une ultime publication dans " Nos régions ont du goût". Le mois de la Corse s'achève doucement mais personne ne nous interdit de continuer à nous régaler avec tous les délices de la plus belle île du monde....

Alors pour charmer les plus gourmands, un burger corse ....et j'ai eu droit à tous les éloges ! Des parfums d'olives, de tomates séchées, une coppa goutue et du veau (corse, si possible)....de la tomme (corse également ) ...bref....tous les parfums de l'île sont au rendez-vous ! J'ai préparé des petits pains ciabatta aux olives noires et fenugrec pour plus d'authenticité. Alors suivez-moi pour ce voyage culinaire....Tous à bord de l 'avion en partance pour la Corse!

corse 2013 007

20180414_200333

Ingrédients pour 4 pains ciabatta :

  • 17, 5cl d'eau
  • 1 cuil. à soupe d'huile
  • 250g de farine blanche
  • 1 /2 cuillère à café de sel
  • 1/2 cuillère à café de sucre
  • 1 cuil. à café de levure déshydratée
  • 1 cuillère à café de graines de fenugrec ou du fenouil à défaut
  • Une douzaine d'olive noires
  • du lait pour dorer les petits pains

Préparation du pain :

Mettez les ingrédients dans l'ordre dans la machine à pain. Lancez le programme "pâte".

Quand le programme se termine, sortez la pâte, posez-la sur un plan de travail fariné. Divisez la pâte en 4 morceaux. Formez une boule à chaque fois et posez-la sur une plaque à four recouverte de papier cuisson. Puis laissez encore lever dans un endroit tiède pendant 30mn. La pâte va doubler de volume. Puis préchauffez le four à 200°. Badigeonnez les petits pains de lait, posez encore quelques graines dessus et enfournez. Laissez cuire 20mn puis sortez-les du four.

20180414_192952Pour les burgers :

- 500gr de veau (corse) haché

- roquette

- tomme de brebis corse ( U pecurinu )

- confinade de tomates (ou des tomates séchées)

- 4 tranches de coppa corse

- 1 oignon rouge

- sel et poivre

- 1 peu d'huile d'olive

Préparation :

- Formez des boules de taille égale avec la viande puis eécrasez les en steacks hachés. Faites chauffer l'huile dans une poêle et faites cuire la viande. A point si vous aimez, sinon un peu rosé c'est mieux, à condition que le veau soit haché par vos soins sinon....garre aux risques de salmonelle !

- Coupez les pains à burger en 2. Etalez de la confinade de tomates sur le fond. Si vous n'en avez pas, coupez les tomates séchées en petits bouts et posez-les sur le fond.

- Déposez de la roquette. Puis la coppa. Ensuite la viande et terminez par la tomme et l'oignon. Vous pouvez repasser le burger sous le grill 2mn pour faire fondre le fromage ou pas....puis posez le dessus du pain et dévorez avec un vin rouge de Patrimonio et des bonnes frites maison.....Bien sûr, écoutez I Muvrini en dégustant....et voyez comme la Corse vous enchante....

corse 2013 243

corse 2013 359Merci à toi , ma "Nonna " pour ce sublime voyage dans "nos régions ont du goût"....grâce à toi la Corse me parait toujours aussi lointaine mais j'ai pu en humer quelques parfums....merci !

ob_649938_not-regions-de-france-ont-beaucoup-de

22 avril 2018

entremet à la rhubarbe façon corse

20180413_184903A la base, je pensais préparer un tiramisu. Mais vous savez ce que c'est : il manque un ingrédient, les enfants n'en aiment pas un autre...bref....j'ai dérapé (encore une fois!) vers la Corse merveilleuse avec ses saveurs excquises de citron et de canistrelli....un peu de rhubarbe (pas corse du tout) mais quand même c'est le printemps donc pourquoi se priver....Avec cette recette, je participe au jeu "nos régions ont du goût" pour la Corse et j'en suis fière !

ob_649938_not-regions-de-france-ont-beaucoup-de

corse 2013 641

Ingrédients pour 4 verrines :

- une douzaine de canistrelli

- limoncello (pour imbiber les biscuits) donc 8 cl environ

- 250gr de mascarpone

- 2 oeufs

- 2 branches de rhubarbe

- 4 cuillères à soupe de sucre roux pour la rhubarbe

- 4 cuillères à soupe de sucre pour la crème au mascarpone

corse 2013 230

Préparation :

- Epluchez la rhubarbe, coupez-le en petits dés et faites la cuire avec le sucre à petit feu. Quand elle est cuite, réservez et laissez refroidir.

- Séparez les jaunes d'oeufs des blancs. Battez les blancs en neige.

- Mélangez le mascarpone intimenent avec le sucre et les jaunes d'oeufs. Puis incorporez les blancs délicatement sans les casser.

- Ecrasez grossièrement les canistrelli. Versez une cuillère de poudre de gâteaux au fond de la verrine; Ajoutez un peu de limoncello. Versez de la préparation et vers le milieu de la verrine ajoutez une grosse cuillère de rhubarbe. Encore des canistrellis et un peu de limoncello puis terminez avec la crème. Un peu de rhubarbe en déco, quelques heures au frais ( minimum 4h) et votre dessert vous emportera au paradis...corse !

corse 2013 189

19 avril 2018

artichaut au brocciu et saveurs corses

20180415_193302

Cette recette est un concentré d’été, une bombe de saveurs qui fleure bon l’île de beauté. Le brocciu se fait rare, la saison se termine, mais il est possible de le remplacer par un autre fromage frais de brebis (mais ça sera moins corse!) . Vous pourrez décliner cette recette en portion individuelle pour une belle entrée ou prévoir deux à 3 toasts par personne, pour un repas complet.

Avec cette recette, je participe au challenge « Nos régions ont du goût » pour la Corse, de notre Nonna préférée.

 

corse 2014 127

Ingrédients pour une entrée pour 4 personnes :

 

- 4 fonds d’artichauts en bocal

- 4 belles cuillères à soupe de brocciu ou un fromage frais de brebis de 125gr

- une douzaine d’olives noires corses

- quelques tomates séchées ( au soleil de corse, c’est mieux, mais il faut savoir se contenter de tomates qui ont mûri ailleurs aussi….

- 4 belles tranches de pain à la farine de châtaignes (pour moi) mais tous les pains feront l’affaire.

- 25gr de beurre

- 1 oeuf

- 2 belles gousses d’ail

- persil frais

- sel et poivre

 

corse 2014 223

Préparation :

 

- Préchauffez le four à 200°.

- Dans un bol, écrasez le beurre avec l’ail écrasé. Hachez finement le persil, mélangez bien, salez légèrement. Réservez .

- Dans un saladier, mélangez le fromage avec l’œuf, les olives et tomates coupées en petits morceaux . Ne salez pas mais poivrez .

- Tartinez le pain avec le beurre à l’ail et posez-le sur une plaque à four recouverte de papier sulfurisé.

- Avec une cuillère, remplissez les fonds d’artichauts avec le mélange au fromage. Posez chaque fond d’artichaut sur une tranche de pain et enfournez 8 à 10mn.

 

corse 2014 250Corse Magique.....

 

16 avril 2018

corsica insalata

20180414_122501

Il ne s’agit pas d’une recette corse traditionnelle, mais elle est dans l’esprit….dans l’esprit des bons produits du terroir, des senteurs estivales, de la possibilité de varier à l’infini les délices de nos régions. Car oui, avec cette recette je participe à « Nos régions ont du goût » de notre très chère Nonna, et j’espère que cette recette comblera vos papilles….J’ai préparé cette salade tiède pour accompagner mes côtes de veau corses au barbecue. C’était juste parfait….

 

corse 2015 125

Ingrédients pour 4 personnes :

 

- 4 grosses pommes de terre bio

- 1 grand bocal de pois chiches cuits

- une dizaine de tomates cerises

- 1 petit brocoli

- 2 gousses d’ail

- quelques belles branches de basilic

- huile d’olive corse

- olives noires corses

- sel, poivre

- thym corse

 

corse 2015 254

Préparation :

 

- Faites cuire le brocoli puis coupez- le en tout petits morceaux.

- Lavez bien les pommes de terre mais ne les épluchez pas. Mettez-les à cuire dans un grand volume d’eau salée. Quand elles sont cuites, coupez-les à la taille de votre convenance et mettez-les dans un saladier.

- Rincez les pois chiches et versez-les dans le saladier.Ajoutez les olives.

- Lavez les tomates, mettez-les à cuire avec un peu d’huile d’olive dans une poêle pendant 8mn environ. Au bout de 5mn, ajoutez l’ail pressé et du thym. Quand les tomates commencent à fondre, coupez le feu et versez-les sur les pommes de terre.

- Ciselez le basilic. Salez, poivrez à votre goût. Ajoutez encore une à deux cuillères à soupe d’huile d’olive bien parfumée. Mélangez et servez tiède.

Entendez-vous les cigales corses qui stridulent ? Moi oui…..

corse 2015 290

corse 2015 537


14 avril 2018

côte de veau corse au thym

20180414_123202" Aceddu in cabbia

S'eddu un canta d'amori

Canta di rabbia"

Proverbe corse

La Corse a beau être une île, on ne s'y sent jamais enfermé. Les corses et leurs bêtes sont libres....veaux, vaches, cochons, tortues, chiens,......tout ce petit monde se balade tranquillement sur le plus beau pays du monde. Oui, car libres ils sont dans leur coeur, leur âme et leur mode de vie. Qui ne comprend pas cela, n'est pas corse !

corse 2015 148Si mon blog s'appelle "au cochon heureux" c'est grâce à la Corse...si les cochons courent partout, se roulent dans la bouillasse, grognent en dévorant des châtaignes, des glands et pour les plus chanceux des truffes, imaginez un peu la vie qu'ils ont....et puisqu'il faut mourir un jour autant avoir eu une vie libre et heureuse . Et quitte à mourir, autant donner le meilleur de soi-même, être tué quand vient l'heure et finir en figatellu, côtes grillées, lonzo, coppa, saucisson etc...Le veau ne fait pas exception. Il suit sa mère, la tète, broute l'herbe qu'elle trouve, les herbes aromatiques, boit l'eau claire des ruisseaux....La race corse est rustique et belle. Mais attention, pas toujours facile ! N'imaginez pas lui faire une gratouille si son veau la suit, elle le protègera en vous chargeant. Et oui, libre et souveraine, elle a du caractère et ne s'en laisse pas compter.

La viande de veau corse n'est pas blanche comme celle de l'étable. Non, elle est bien rosée, et se mange rosée également; Ne la laissez pas déssécher sur le grill. Une cuisson vive mais courte est de rigueur. Alors ça vous tente ?

corse 2015 149Ingrédients pour un beau partage :

- côtes de veau corse (elles sont coupées bien épaisses)

- huile d'olive corse

- thymus arba barona (ou thym corse , quoi)

- sel, poivre

- vin rouge corse

- pour l'accompagnement....recette à suivre !

Préparation :

- Sortez la viande du frigo une heure avant. Badigeonnez-la d'huile d'olive et saupoudrez largement de thym. Laissez poser.

20180414_112059

- Pendant ce temps préparez de belles braises. Pour les moins chanceux (moi) faites chauffez le barbecue à gaz (pourquoi j'ai troqué mon vieux pot à braises contre cette bécane ?) bref....Servez-vous un verre de rouge corse  bien tanique pour oublier....

20180414_122857

- Quand la braise (ou la bécane) est chaude, posez la viande dessus. Laissez cuire à feu vif 4mn de chaque côté. Laissez poser au chaud 10mn (le temps de re-boire un coup) puis salez, poivrez et dégustez. Le nec plus ultra...les chants corses qui vous libèrent la tête de tous les soucis.

Remise des pendules à l'heure : pour cette recette, j'avoue....j'ai du tricher : point de veau corse en Allemagne, d'où je vous écris. Seulement une grande nostalgie et heureusement, un beau veau du continent tout de même....Point d'arba barona non plus : je n'ai plus foulé le sol corse depuis 2 longues années déjà et mes réserves sont épuisées. Seule l'huile et le vin font honneur ! et le thym est du jardin (allemand) 

Pour les pinzuti que vous êtes, traduction du proverbe : "l'oiseau en cage, s'il ne chante pas par amour, il chante de rage". C.Q.F.D.

Et maintenant le plus important : Avec cette recette, je participe aux magnifiques partages que nous propose "la Nonna" (mais elle a plein d'autres noms....) du superbe et généreux blog "l'Alchimie des mets". Elle a crée ce concours "Nos régions ont du goût" pour que nous puissons tous faire découvrir les merveilles de nos régions chéries....Merci à toi pour cette superbe idée, ma chère amie corse (ben oui ! )  et à très bientôt pour d'autres partages sur la plus belle île du monde.

ob_649938_not-regions-de-france-ont-beaucoup-de

 

 

08 avril 2018

galettes chou-fleur , quinoa au chèvre et curry

20180408_185725

Cette recette m'a immédiatement tapé dans l'oeil...je l'ai trouvée sur le très joli blog de " Hum...ça sent bon"...que vous connaissez certainement, sinon courrez-y ! Un plat simple et gourmand pour cette première soirée presque estivale, à prendre le dîner dans le jardin. Tout serait parfait si lundi ne pointait pas déjà son nez, mais ça c'est une autre histoire et on n'y changera rien. J'ai simplement ajouté un oignon frais haché, un bon chèvre fait de la Drôme, du cumin moulu, du curcuma....quelques crudités et on s'est régalé...Vous me suivez dans cette aventure végétarienne mais non moins gourmande ?

Ingrédients pour une dizaine de galettes :

- 1 petit chou fleur

- 200gr de quinoa cuit

- 2 oeufs

- 1 fromage de chèvre un peu mûr et rond

- persil

- 1 oignon frais bien dodu

- 2 cuillères à soupe de curry

- 1 cuillère à soupe de cumin moulu

- 2 belles cuillères à soupe de farine complète ou pas...

- sel, poivre

- 1 peu d'huile

20180408_185744

Préparation :

- Faites cuire le quinoa selon les instructions du paquet puis égoutez-le et laissez-le refroidir

- Lavez le chou-leur, coupez les bouquets en petits bouts et faites -le cuire al dente. Egouttez et laissez refroidir

- Hachez l'oignon et le persil , mettez-les dans un saladier. Coupez le chèvre en petits dés. Mettez -le aussi dans le saladier. Ecrasez le chou fleur, versez dans le saladier. Puis le quinoa. Les oeufs, la farine, les épices....mélangez tout . Salez et poivrez.

- Faites  chauffer l'huile dans une poêle anti-adhésive.à feu vif.  J'ai fait comme ma copinaute, j'ai utilisé des cercles à pâtisserie pour mouler les galettes. Posez les cercles dans la pôele, mettez-y du mélange de chou fleur, tassez bien. Laissez bien griller.....si ce n'est pas assez cuit, ça va attacher; Le premier fut raté mais les autres parfaits....ma pôele n'était sans doute pas assez chaude. Puis enlevez le cercle, retournez la galette et laissez cuire l'autre côté. Puis réservez au chaud dans un plat à four et faites cuire le reste. Servez chaud avec des crudités tout simplement....ou en accompagnement d'autre chose....

20180408_185735

 

 

05 avril 2018

gigot de 7 heures

20180331_193606Ce n'est pas la première fois que je prépare cette extraordinaire recette mais chaque fois, j'oublie de prendre des photos. Qu'à cela ne tienne, j'ose publier avec une photo plus que bâclée, réalisée à l'arrache, avant que toute la tablée ne tourne à l'émeute, réclamant sa part de gigot à la cuillère (dénommé ainsi car on peut le couper à la cuillère, c'est vrai,j'ai vérifié ! ) ....Car oui, rien n'égale la tendreté de la cuisson lente....sept longues heures à four doux (120°) ; De plus, pour la cuisinière c'est tout bénèf : on peut commencer la veille et se la couler douce le jour J. Car si le gigot a besoin de ses sept heures de cuisson, personne ne vous oblige à rester à côté de lui , encore moins à lui serrer la pince (euh....ça se dit ? ) . C'est une recette très simple à réaliser, il faut simplement veiller à acheter un bon gigot français, une belle viande de qualité. Puis vous lui rendrez l'hommage qui lui est dû.

Ingrédients pour un beau gigot : 1,5 kg pour 8 à 10 personnes

- Tout d'abord un gigot d'agneau d'environ 1,5kg désossé et ficelé par votre boucher

- 4 grosses échalottes

- 4 gousses d'ail

- 4 grosses carottes

- thym

- 2 feuilles de laurier

- poivre

- fond de veau en poudre (environ 1 cuillère à soupe)

- huile d'olive (environ 2 cuillères à soupe)

- 1 verre de vin blanc sec

- cumin en poudre (en option )

- 1 marmite qui passe au four avec son couvercle.

Préparation :

-Faites chauffer l'huile dans une marmite. Quand elle est chaude, posez le gigot dans l'huile et laissez-le dorer à feu vif sur toutes ses faces. Sortez -le et réservez.

- Epluchez l'ail et les échalottes et coupez-les grossièrement. Ajoutez-les dans la marmite à la place de la viande et faites dorer 2mn. Puis versez le vin, décollez les sucs avec une cuillère en bois. Laissez évaporer doucement pendant 5mn. Puis ajoutez le fond de veau, remuez bien.

- Pendant ce temps, épluchez les carottes, coupez-les en grosses frites et ajoutez-les dans la marmite. Posez le gigot dessus, ajoutez les épices et les aromates.

- Fermez avec le couvercle et enfournez à 120° pendant 5h. A ce moment là, vous pourrez couper le four et laisser la marmite à l'intérieur jusqu'au lendemain si vous réalisez la suite plus tard. Ne mettez surtout pas la viande au froid. Sinon, continuez la cuisson encore 2h.

- A l'issue des 7h de cuisson, enlevez le couvercle, coupez les fils autour de la viande et servez....

En accompagnement, une purée, des flageollets, du grain de couscous, des pommes de terre....tout est bon !

 

31 mars 2018

choco rapido

20180325_191406

5 minutes montre en main pour préparer ce moelleux très chocolaté. Mais si ! C'est possible....et le résultat est franchement à la hauteur; Ce gâteau trouvé sur marmiton me fascine et il est devenu un grand classique chez moi....Je le tenterai la prochaine fois avec une cuisson encore plus courte pour voir s'il se transforme en coulant....miam ! J'ai simplement réduit la quantité de sucre à 80gr et ajouté de la levure

Allez, vous avez 5 mn ? Foncez.....

Ingrédients :

- 200gr de chocolat noir à pâtisser

- 3 oeufs

- 100gr de beurre + 1 noix pour beurrer le moule

- 50gr de farine

- 80gr de sucre

- 1/2 sachet de levure

Préparation :

- Préchauffez le four à 180° (th.6)

- Cassez le chocolat et posez le avec le beurre dans une casserole; Faites fondre à feu doux.

- Pendant ce temps, mélangez sucre, oeufs et levure et farine dans un saladier ou dans le bol d'un robot. Puis ajoutez le mélange chocolat fondu. Mélangez bien.

- Beurrez le moule. Versez la pâte puis enfournez 15 mn environ. Démoulez, boulottez !

20180325_175049

 

24 mars 2018

clafoutis mangue-banane-coco

20180311_113009Improviser un dessert avec autre chose que du chocolat, c'est mon challlenge pour faire manger des fruits à ma fille....pas facile ! Encore une fois, ce fut un échec, elle préfère le fondant au chocolat. Pas grave....moi j'ai bien aimé, c'est un dessert moelleux et fruité, aux saveurs exotiques....je valide et je partage avec vous !

Ingrédients pour 4 personnes :

1 mangue bien mûre
1 banane
60 g de farine
30 gr d'amandes en poudre
80 g de sucre roux
2 oeufs
10 cl de lait
10 cl de crème liquide

3 cl de rhum
noix de coco fraiche rapée ou entière

20180311_113024

Préparation :

- Préchauffez le four à 180°. Beurrez des moules qui vont au four, soit en portions individuelles , soit un grand plat.

- Coupez les fruits en morceaux.

- Dans un saladier, mélangez la farine, la poudre d'amandes , le sucre. Ajoutez les oeufs et mélangez bien. Vous pouvez aussi le faire au robot pour éviter les grumeaux; Puis ajoutez lait, crème et rhum. Mélangez encore; Ajoutez un peu de niox de coco rapée ( à votre goût).  Moi j'ai mis 2 cuillères à soupe. Battez bien au fouet

- Posez les fruits dans les ramequins ou le plat, nappez du mélange; Enfournez pour 35mn environ si c'est un grand plat ou 25mn pour des ramequins individuels. Mangez tiède avec une glace vanille (ou pas )

20180311_113033