au cochon heureux !

             Au Cochon Heureux !

cochon 002Bienvenue à vous les gourmands, amoureux de la diversité culinaire et soucieux de connaître ce que vous cuisinez, vous qui savez qu'un cochon a du gambader heureux pour vous donner le meilleur de lui-même, vous qui n'ignorez pas qu'un légume ayant poussé sans soleil et sans terre est pire encore qu'un vin sans alcool, vous qui préférez dévorer un chou à la crème qu'un yaourt allégé, vous êtes ici chez vous !

Bienvenue à tous ceux qui vivent la cuisine sans tabou, ouverts à toutes les divagations de la cuillère en bois et du tire-bouchon.

Un blog de cuisine est un lieu de partage alors laissez-moi vos petits commentaires, je les attends toujours avec délice !

 

 

Enregistrer

Posté par Rita Siffert à 21:13 - Commentaires [20] - Permalien [#]


18 juin 2018

entremet frangipane pistache et cerises Amarena

20180617_131312

20180617_131017

Vous arrive-t-il de craquer pour le dessert d’ un excellent pâtissier et d’essayer à tout prix de réaliser une « copie » à la maison ? Moi oui….j’ai goûté un entremet à la frangipane pistache avec de succulentes cerises à l’alcool...c’était divin ! Je craque souvent pour des desserts de chez « Naegel » rue des Orfèvres à Strasbourg, une vieille maison célèbre, intemporelle et toujours de qualité. Bref...j’ai passé quelque temps à réfléchir à la recette et au final, j’ai simplement réalisé une frangipane telle que je la prépare pour la galette des rois et j’y ai cloqué quelques cerises à l’alcool. Un fond de pâte brisée et pour accompagner, une compote de cerises locales. C’était divin et pour la fête des pères, un dessert très festif. Je vous invite à le préparer en portions individuelles, encore plus jolies pour la présentation.

 

20180617_131315

 

Ingrédients pour 3 entremets :

 

- 1 pâte brisée

- une vingtaine de cerises à l’alcool (type amarena)

- 250gr de cerises fraîches

- 80gr de poudre d’amandes

- 75gr de beurre mou

- 5cl de crème liquide

- 10gr de maïzena

- 50 gr de sucre

- 1 gros œuf

- 1 cuillère à soupe de pâte de pistaches

- 3 cercles à pâtisserie de taille individuelle

 

Préparation :

 

- Lavez les cerises, dénoyautez-les puis laissez-les compoter dans une casserole pendant 20mn environ.

- Dans le bol du robot, mélangez le beurre mou au sucre. Ajoutez l’œuf, mélangez encore. Puis incorporez la poudre d’amandes et la pistache. Mélangez jusqu’à obtenir une belle texture homogène.

- Mélangez la Maïzena à la crème et incorporez-la au mélange précédent.

- Préchauffez le four à 200°

- Etalez la pâte et coupez 3 cercles avec votre cercle à pâtisserie. Laissez le cercle autour de la pâte et posez les sur une plaque à four recouverte de papier sulfurisé.

- Déposez de la crème à la pistache sur une bonne hauteur mais pas jusqu’en haut du cercle. Tassez avec une cuillère. Puis enfoncez quelques cerises dans chaque entremet. Environ 6 par cercle. Découpez des restes de pâte et posez -les dessus.

Enfournez et baissez le four à 180°. Faites cuire 25mn environ.

Au sortir du four, enlevez délicatement les cercles. Passez la lame d’un couteau autour du cercle si la pâte a un peu collé.

Disposez sur assiette avec des cerises en compote.

 

 

16 juin 2018

pâtes à la sauge et à l'ail

20180609_125007

Un pied de sauge dans le jardin (ou alors allez en piquer chez le voisin, euh....non non....je ne vous pousse pas au vice ! ) et on prépare quasiment un plat gratos....quelques pâtes, une gousse d'ail, de l'huile d'olive, du beurre....et c'est le bonheur ! Oui, je sais, je fais dans la facilité mais il n'est pas toujours utile de passer 4h aux fourneaux pour épater la tablée.

ah si vous voulez faire dans le luxe, quelques tours de moulin de poivre, une giclée de parmesan rapé.....wouah !

20180609_124959

 

Ingrédients pour 2 personnes :

- des pâtes ( je ne donne pas la quantité , je dévore pour 4 alors faites à votre dose....)

- 1 belle branche de sauge

- 1 grosse gousse d'ail voire deux...

- 20 gr de beurre

- 2 cuillères à soupe d'huile d'olive

- sel, poivre

-parmesan

Préparation :

- Faites cuire les pâtes al dente

- pendant ce temps, lavez la sauge, séchez-la puis ciselez-la dans une petite casserole à fond épais. Ajoutez le beurre, l'huile, l'ail et laissez fondre à feu doux. Mélangez.

- Egouttez les pâtes, servez sur assiette puis versez la sauce; Ajoutez du parmesan et du poivre; Simple et efficace !

20180609_125034

 

09 juin 2018

salade au presskopf

 

20180609_192914

Presskopf en alsacien ça veut dire "tête pressée"...Ah tout de suite ça fait rêver, pas vrai ? On prend une tête , on l'écrabouille;...mais non! En fait, le presskopf c'est du pâté de tête. J'en ai déjà préparé "fait maison" mais c'est pas mal de boulot.. On en trouve de toutes sortes et même du très médiocre, mais celui-ci...c'est du haut de gamme, du presskopf de compétition.... je l'ai acheté chez le célèbre charcutier "Porcus " qui se trouve tout près de la cathédrale de Strasbourg. Une bonne maison, je peux vous dire....A la période de l'Avent, je me régale toujours de sa décoration de façade. Vais-je retrouver une photo pour vous montrer ? Le cochon heureux ....ça l'épate !

images

Bon, nous sommes en juin mais je ne résiste pas à un bon presskopf. En général, j'en coupe une belle tranche que nous dévorons à l'apéro avec quelques cornichons; Mais ce soir, j'en ai fait un plat complet....

Ingrédients pour 2 adeptes :

- 1 grosse bien épaisse tranche de presskopf

- des crudités variées (ici concombre, salade verte, radis, betterave touge)

- 8 cl de crème liquide

- 1 cuillère à soupe de moutarde mi forte

- 1 cuillère à soupe de moutarde à l'ancienne

- 2 cuillères à soupe d'huile de colza

- persil

- 2 cuillères à soupe de vinaigre Melfor (vinaigre alsacien au miel)

- sel et poivre

- oignons blancs nouveaux

Préparation :

- Lavez la salade, coupez-la en fines lamelles et déposez-la sur assiette; Coupez le concombre en lamelles, les radis aussi. Râpez les betteraves cuites, émincez l'oignon nouveau. Disposez tout ça sur les assiettes;

- Coupez le presskopf en dés, posez-le au centre et mettez l'oignon un peu partout....

- Préparez la vinaigrette : Mélangez les moutardes au fouet dans un bol. Ajoutez l'huile, mélangez. Puis la crème, mélangez, et ensuite le vinaigre....Hachez le persil, ajoutez le à la sauce, salez, poivrez. Au moment de servir, nappez l'assiette de sauce....gruik gruik....c'est bon le cochon, même la tête si c'est bien préparé....

et ça c'est du cochon basque et ça m'a l'air d'être du tout bon cochon...heureux !

P7250153

P7250184

 

axoa de veau

 

 

20180610_121607

L'été dernier j'ai découvert le Pays Basque, ses grottes, ses pottoks et bien sûr sa gastronomie. C'est pas nouveau, on se régale dans toutes les régions de France et après on s'étonne de revenir de vacances avec quelques bourrelets alors qu'on a cavalé à travers les Pyrénéens. Mais bon....qui s'en soucie, les bourrelets ça crée des souvenirs et je vais les partager avec vous (les bourrelets ! ) . Cela dit, l'axoa de veau n'est pas un plat gras et je l'ai présenté avec de l'excellente polenta frite

P7210239                                                                                                                    pottok dans la brume....

 

Alors il parait qu'axoa veut dire "haché". Ben oui....la viande est vraiment en petits morceaux, c'est facile à manger, c'est parfumé (les poivrons, piquillos et le piment d'Espelette....) . On dit qu'on partageait l'axoa dans les foires aux chevaux sur le coup de 10H du matin, en sirotant un coup de blanc. Si 10h est trop tôt pour vous, essayez -le à midi, vous ne serez pas puni !

P7190036                                                                        Espelette....un peu trop de touristes à mon goût....on a vite filé marcher en montagne

P7270031                                                                               C'est plus calme là....forcément après 4h de marche...plus un chat !

Plus un chat, mais....

P7270032C'est beau, pas vrai ? bref...on retourne en cuisine ?

Alors préparons un axoa pour 4 personnes :

Ingrédients :

- 1kg de veau. Du bon veau qui a couru dehors avec sa maman, pas d'élevage en batterie, je vous en supplie ! 

- 3 oignons

- 2 gousses d'ail

- 20cl de vin blanc

- 1 cube de bouillon de boeuf

- 4 tomates émondées (j'ai pris des petites tomates parfumées)

- 2 poivrons

- piment d'Espelette selon votre goût, hot ou pas....

- un peu de thym

-sel et poivre

20180610_122613

Préparation :

- Coupez la viande en petits morceaux d'environ 1 cm. Pas les gros bouts de la blanquette de veau, non....petits morceaux, tout petits....

- Emincez les oignons; Mettez l'huile à chauffer dans une marmite. Faites revenir les oignons puis ajoutez la viande. Ensuite l'ail. Versez le vin blanc et baissez le feu.

- Ajoutez les tomates émondées, le thym et le bouillon cube. Mélangez bien. Faites mijoter à feu doux.

- Pendant ce temps, lavez les poivrons et coupez-les en lanières. Faites les revenir à part dans un peu d'huile; Quand ils sont un peu grillés, ajoutez-les à la viande. Mélangez encore puis couvrez et laissez mijoter une heure trente environ. A la fin de la cuisson, salez, poivrez , saupoudrez de persil ciselé et et hop....le piment !

 

P7270131

                                                                                                               moi je me la coule douce.....et je ne mange pas d'axoa !

20180610_122801

 

 


01 juin 2018

flan au thon, tomates et brocoli

20180531_200557Il y a des jours comme ça....des soucis, pas envie, frigo vide....et pourtant, il faut sy' mettre....alors 2 conserves (thon & tomates pelées) plus quelques oeufs et le compte est bon. J'ai trouvé cette recette sympathique sur "le blog de Cata ". Je vous joins le lien afin que vous puissiez y aller , elle a plein de bonnes recettes...Merci Catalina !

https://leblogdecata.blogspot.com/2018/05/flan-au-thon-et-la-tomate.html

Alors j'ai quelque peu adapté son idée avec mes restes à moi....et le résultat m'a suffisament convaincu pour que je le partage sur mon blog.

20180601_125653

Ingrédients pour 4 ramequins :

- 1 boite de thon au naturel

- 1/2 boite de tomates pelées ou concassées

- 1 oignon

- 1 gousse d'ail

- 4 oeufs

- 1 reste de brocoli cuit

- 1/2 verre de vin blanc

- thym

- 1 cuillère à soupe de massala de l'île de Mayotte (facultatif)

- piment (facultatif)

- 1 cuillère d'huile d'olive

- 2 cuillères à soupe de graines de courge

- 2 cuillères à soupe de parmesan en copeaux

- 2 cuillères à soupe de chapelure

- sel et poivre

Préparation :

- Emincez l'oignon et faites le revenir dans l'huile d'olive. Quand il est translucide, ajoutez l'ail écrasé . Laissez encore revenir une minute puis versez le vin. Mélangez et laissez le liquide s'évaporer. Puis ajoutez les tomates et les épices, salez et laissez mijoter 15mn. Puis laissez tiédir.

- Préchauffez le four à 180°

- Pendant ce temps, battez les oeufs en omelette dans un saladier. Ajoutez le thon égoutté et écrasé à la fourchette puis des petits morceaux de brocoli. Ne salez pas trop, le thon est déjà salé. Poivrez généreusement. Ajoutez le mélange de tomates et le parmesan. Mélangez bien . Versez le mélange dans des ramequins. Saupoudrez de chapelure et de graines. Enfournez 30mn. Dégustez chaud, tiède ou même froid....

20180531_200024

23 mai 2018

wädele à la mode américaine

20180521_123615Le wädele est à la cuisine alsacienne, ce que le ketchup est à l'américaine....alors pourquoi ne pas les associer ? Je suis tellement fan de pulled-pork, que j'ai tenté l'expérience et vous savez quoi ? C'est juste divin...même les plus sceptiques chez moi sont tombés raides dingues de ce wädele....et moi, je ne vous raconte pas;...enfin si ! Travail en cuisine : 5mn ! Montre en main ! Evidemment, le temps de cuisson est inversement proportionnel : 5h ! Mais 5h de cuisson lente, au four, en deux fois....qui s'en soucie ? Il faisait beau,j'en ai profité pour jardiner, m'occuper de mon petit potager. On s'égare....En accompagnement, de ce délice ultra fondant, une bonne purée maison et des tomates provençales au romarin (corse !). Même les rétifs au gras ont dévoré la couenne et ne m'ont pas laissé grand chose.

Allez....la recette !

20180521_123244

Pour 4 personnes :

- 2 gros wädele (jarrets de porc en français)

- 3 cuillères à soupe de worcester sauce

- 10cl de sauce barbecue

- 10 cl de ketchup

- 1 oignon rouge

- 5cl de vin blanc (en option)

- et....c'est tout ....

Préparation :

Rincez bien les wädele à l'eau froide, surtout s'ils sont un peu salés. Séchez-les au papier absorbant.

Emincez l'oignon et faites le revenir dans une poêle avec un peu d'huile. Quand il est bien revenu, transvasez -le dans le fond de la marmite qui contiendra les wädele. J'ai été distraite et j'ai oublié mes oignons sur le feu alors que je prenais le soleil au jardin. Résultat : un peu cramés.....qu'à cela ne tienne, je les ai déglacé au vin blanc, ce n'en était que meilleur. Bref....vous n'êtes pas obligés de vous louper comme moi....

Dans un grand bol, mélangez les 3 sauces puis badigeonnez généreusement les wädele sur toutes leurs faces et posez-les dans un plat allant au four et pouvant être couvert. . Mettez-en des tonnes, n'hésitez pas, tout doit y passer....Puis couvrez et enfournez à four 140° pendant 2h30. Puis retournez-les remettez de la sauce qui est au fond du plat sur les morceaux de viande et ré-enfournez. Si vous le faites en deux étapes comme moi, vous pouvez faire une première cuisson un soir et terminer le lendemain. Dans ce cas, laissez le plat au four la nuit, surtout ne le mettez pas au frais; Bref...5h en tout et c'est terminé, cuit et fondant comme vous ne pouvez l'imaginer....L'os se détache tout seul....fabuleux !

20180521_123606Et puisque vous avez été sages, je vous offre ce clip excellentissime....il faut se rappeler que nous sommes en Alsace ! Un clip que seuls les vrais comprendront, mais ça vaut le coup...ah l'alsacitude, gott ver dami  !

https://www.youtube.com/watch?v=yZWArTVr82w

 

21 mai 2018

fabriquer une mangeoire en vannerie

20180521_090838

 

Pas de recette de cuisine aujourd'hui sur le "cochon heureux" mais de quoi aider nos petits amis de la nature....Vous le savez, j'habite à la campagne, en Allemagne, dans une région très fruiticole : cerisiers, pommiers, fraises et surtout vignoble.....tout cela m'enchante et rend le cadre de vie fort agréable....Mais cette année, je suis obligée de me rendre à l'évidence : à force de balancer des tonnes de produits phytosanitaires sur leurs vergers et vignobles, il n'y a plus aucun insecte.Quand je dis aucun....c'est vraiment le mot exact. Nous sommes fin mai et encore aucune piqure de moustique ! Je viendrais presque à le regretter....Auparavant, en me baladant en forêt ou dans les champs, j'étais toujours à chasser un moucheron ou l'autre. Cette année, plus rien.....

20180412_183402

Il en découle aussitôt le constat suivant : les oiseaux locaux ont faim. Ils sont en pleine période de couvée et viennent taper aux carreaux de la maison. Ils cherchent un maigre butin entre les interstices  des fenêtres...ça me fait mal au coeur, car depuis dix ans que je vis dans cette superbe région, les oiseaux sont mes amis....ils m'enchantent  le samedi quand je prends mon café dans le jardin, au petit matin au coeur de mes insomnies, en hiver quand je les nourris et qu'ils sont un écran de vie dans la nature morte....bref....pas question de les laisser tomber mes petits. Je me suis renseignée et je découvre avec stupeur que mon problème n'est pas isolé et qu'il devient urgent d'aider les oiseaux à se nourir,pas seulement l'hiver,  soit en milieu urbain, soit dans le cas présent; Au printemps, ils dépensent énormément d'énergie à faire les nids, se reproduire, couver puis alimenter la couvée. Ils dorment moins puisque le jour se lève tôt et s'épuisent à toutes leurs tâches.....

20180520_172421

Alors plutôt que d'acheter une mangeoire en plastique, j'ai eu envie de bricoler ça moi-même, de mes petites mains velues (euh....)

Je me suis souvenue avoir touché à la vannerie quand j'étais gamine, à l'école. Les soeurs nous avaient enseigné à fabriquer des petits paniers, que nous réalisions avec bonheur. Leur vente allait à l'entretien des soeurs agées les plus pauvres qui ne touchaient pas de retraite. Bref.....encore une chose oubliée qui revient avec l'âge....J'ai trouvé un tuto simple et j'ai foncé chercher quelques branches de saule et de lierre à foison dans le jardin. Le saule souple pour la structure et le lierre facile à manipuler pour le tressage;....et voila le résultat. Il me suffit de commander un mélange spécial de graines 4 saisons et j'espère bien vite publier d'autres photos avec la mangeoire habitée. Hier soir en prenant l'apéro, je voyais déjà une mésange visiter le lieu et s'y intéresser. J'espère qu'elle ne va pas en faire son nid...Encore que;...aujourd'hui j'ai prévu un atelier "nichoir" en vannerie. A suivre donc....

voici le lien du tuto.....

https://www.youtube.com/watch?v=eMAEP40HNYI

20180521_090826

19 mai 2018

tarte des îles ananas coco

20180512_134759Je pensais freiner un peu sur les desserts pour perdre les bourrelets hivernaux, mais franchement.....passer à côté de cette tarte serait une hérésie. C'est encore une recette tirée de mon vieux bouquin "cuisine & vins de France" édition 2007. J'ai remplacé l'ananas frais (imbouffable chez moi en Allemagne....du foin ! ) par une grande boîte d'ananas vraiment succulents et j'ai rajouté une vraie et sérieuse dose de rhum....J'ai apporté ce dessert à la fête des voisins, et sans vouloir me vanter, je crois qu'ils ont adoré. Puis je l'ai refaite une semaine plus tard et franchement, je ne m'en lasse pas.....le mélange coco-ananas et rhum.....je vois presque les palmiers se profiler dans le jardin...ah ben....peut-être bien qu'il y en a un ....

20180506_115035

Ingrédients :

Pour la pâte :

- 200gr de farine

- 110gr de beurre

- 1 citron vert (ou jaune quand on n'en a pas .....)

- 50gr de noix de coco râpée

- 85gr de sucre glace

- 1 oeuf

Pour la garniture :

- 1 boîte d'ananas

- 1 noix de beurre

- 2 cuillères à soupe de sucre roux (ou pas)

- 2 oeufs

- 15cl de crème liquide

- 50gr de noix de coco

- 8cl de rhum ambré

Préparation  :

Râpez le citron et pressez le jus. Dans le bol du robot (ou à la main dans une jatte) mélangez la farine, le beurre en morceaux, la noix de coco, le zeste, et le sucre glace. Puis ajoutez l'oeuf et le jus de citron. Formez une boule, enveloppez-la dans du papier cello puis mettez -la au minimum une heure au frais;

Au bout d'une heure, sortez-la, étalez-la et posez-la dans un moule sur du papier cuisson. Piquez-la avec une fourchette.

Préchauffez le four à 200°.

Egouttez les ananas. Gardez le jus pour le boire bien frais plus tard....(avec du rhum, yeeesssss !!!) . Hem....revenons à la tarte. Dans une poêle, mettez la noix de beurre et faites revenir et griller 5 tranches d'ananas. Réservez les autres.Saupoudrez éventuellement d'un peu de sucre de canne si vous aimez mais les ananas en boîte sont déjà bien sucrés.  Quand les tranches sont un peu bronzées, flambez-les avec une cuillère à soupe de rhum.

Dans le bol du mixeur, mettez le reste des ananas de la boîte, coupés en morceaux, la crème, les oeufs, la noix de coco et le rhum et mixez-moi tout ça gentiment.

Puis versez cette crème sur la pâte. Posez les rondelles d'ananas dessus et enfournez pour 40mn. Un peu moins si votre four chauffe beaucoup. Ma première tarte était un peu cramée sur les bords mais honnêtement, presque meilleure que la seconde .....

Dégustez tiède ou froid....

20180512_134730

 

 

15 mai 2018

tartine gourmande au chèvre et abricot

TARTINEC'est une recette que j'ai préparée il y  a quelques temps déjà, elle est économique  et ultra rapide à préparer ; L'idée de base me vient d'une recette débusquée dans la revue "Saveurs" mais j'ai ajouté de la confinade de tomates (des tomates séchées mixées) qui ajoute un parfum ensoleillé à cette tartine estivale. Vous pouvez évidemment vous en passer....Avec cette recette , je participe au défi "fins de mois difficiles" #FDMD5 proposé par Cenwen Isabelle Gillet; Allez faire un tour sur son blog, c'est une vraie artiste : http://cenwen.fr/

revenons au défi....c'est un challenge pour pas mal de gens, trouver des idées autres que pâtes ou patates quand les temps sont difficiles...Alors je m'associe aux participants dont voici la liste, et je vous propose ensuite ma recette qui devrait vous coûter 1€ la part...voici le détail : un reste de pain rassi (je ne compte pas....), 2€ un chèvre pour 4 personnes, un oignon et 4 abricots, un peu de roquette .....et voila !

Sylvain sur le blog Simplement Cenwen

29101064_10156435677235798_5391959060798226517_n

Ingrédients pour 4 personnes:
  • 8                                 tranches de pain rassis
  • 1 Fromage de chèvre frais
  • 4 Abricots
  • Tapenade rouge ou Confinade de tomates (facultatif)
  • 1 Oignon frais
  • Thym
  • 1 paquet Roquette
  • Poivre
  • 2 c à s Miel
  • Vinaigre balsamique en option

Préparation :

 

  1. Préchauffez le grill du four à 200°C. Coupez le pain en tranches épaisses. S’il est frais, faites-le griller au grille-pain. Cela permettra simplement de le dessécher un peu. S’il est rassis, vous pouvez sauter cette étape. Tartinez le pain avec de la confinade de tomates.
  2. Tartinez de chèvre. Ciselez l’oignon et déposez des rondelles sur la tartine. Poivrez, versez du thym et du miel. Enfournez pour 5 min environ, et surveillez bien pour ne pas brûler la tartine. Lavez et séchez les abricots. Coupez-les en petits dés.

Posez la roquette sur les assiettes. Vous pouvez éventuellement l’assaisonner d’un peu de vinaigre balsamique. Lorsque les tartines sont grillées, posez-les sur les assiettes et décorez de dés d’abricot. Miam, miam !