au cochon heureux !

             Au Cochon Heureux !

 

corse 2013 655

 

Bienvenue à vous les gourmands ! Vous qui ne consommez pas à l'aveugle, vous qui préférez connaître votre maraîcher que le caissier du supermarché, vous qui vous enthousiasmez pour la production maison de légumes, de pains, de saucisses ....vous qui rejetez l'élevage industriel en batterie, vous qui savez qu'un cochon a du gambader heureux pour donner le meilleur de lui-même, vous qui n'ignorez pas qu'un légume ayant poussé sans soleil et sans terre est pire encore qu'un vin sans alcool,vous qui n'êtes pas prêts à échanger le pâté de campagne contre le tofu mais qui vous souciez du bien être animal...vous êtes ici chez vous !

Bienvenue aussi à tous ceux qui vivent la cuisine sans tabou, ouverts à toutes les divagations de la cuillère en bois et du tire-bouchon.

Un blog de cuisine est un lieu de partage alors laissez-moi vos petits commentaires, je les attends toujours avec délice !

 

 

Enregistrer


07 décembre 2018

bredele renards des neiges

20181205_200732Pour créer la magie hivernale de l'hiver, j'ai laissé faire ma fille....ayant toujours très mal au dos, je suis vouée au repos; Mais je crois qu'elle s'est amusée à créer ses renards bien jouflus qui nous regardent de leurs petits yeux innocents. Rien de plus simple que cette recette tirée de la revue "petits biscuits dela pâtisserie de Noël". A créer en famille, c'est encore plus amusant.

Ingrédients pour environ 25 renards :

-150 gr de beurre tempéré

- 125gr de sucre

- 1 sachet de sucre vanillé

- 1 gros oeuf

- 300gr de farine

- 1 pincée de sel

- 1 cuillère à café bombée de "mixed spice" ou épices de pains d'épices

En outre :

- sucre glace

- jus de citron ou Amaretto

- tube d'écriture en chocolat blanc

- pépites de chocolat

20181207_075302

Préparation :

- Fouettez le beurre avec les sucres. Ajoutez l'oeuf, fouettez encore.

- Mélangez la farine au sel et épices. Mélangez au beurre sucré, formez une boule.

- Abaissez la pâte sur une épaisseur de 4 à 5 mm sur un plan de travail fariné. A l'aide d'un verre de diamètre d'environ 7 cm, formez des ronds. Posez-les sur une plaque de four recouverte de papier cuisson.

- A l'aide du verre, pressez un peu les ronds sur les côtés gauche et droit pour former des joues.

- Préchauffez le four à 160° chaleur tournante (ou 180° chaleur statique)

- Enfournez 12mn

- Sortez la plaque et laissez refroidir. Mélangez le sucre glace à un peu de jus de citron ou d'Amaretto pour obtenir un glacage. Badigeonnez les joues. Avec le stylo à chocolat, dessinez les oreilles. Posez également une goutte à l'emplacement des yeux et du nez et collez-y immédiatement des pépites de chocolat.

05 décembre 2018

coco-choco d'Aachen

20181204_155446Bloquée à la maison avec un gros mal de dos, je ne peux hélas pas faire grand-chose. Mais l'envie est présente....Alors je vous propose cette recette de l'an passé et je peux vous assurer que mal de dos ou non, ils sont excellents ! Il est temps que je puisse m'y remettre....

La recette me vient de la revue les "meilleurs biscuits de Noël". Simple et rapide, vous ne serez pas déçus ! Une vraie belle gourmandise !

Ingrédients pour 60 bredele :

Pour la pâte:

- 6 blancs d'oeufs

- 2 cuillères à soupe de jus de citron

- 200gr de sucre

- le zeste d'un citron bio

- 200gr de noix de coco rapée

En plus :

petits ronds d'osties

100gr de chocolat noir de couverture

Préparation :

Montez les blancs en neige bien ferme en ajoutant le jus de citron. Mélangez le sucre et les zestes, les verser sur les blancs. Ajoutez la noix de coco et à l'aide d'une spatule, bien mélanger le tout; Faites le très doucement pour ne pas casser les blancs.

Sur une plaque de four recouverte de papier cuisson, posez les osties. A l'aide d'une cuillère à soupe, posez des noix de pâte dessus.

Préchauffez le four à 130° chaleur tournate (ou 150° chaleur normale) . Enfournez pour 20mn environ. Puis sortez la plaque, laissez refroidir.

Faites fondre le chocolat au bain-marie et badigeonnez les bredele.

02 décembre 2018

choucroute party !

choucroute 007Que serait le cochon heureux sans une recette de choucroute ? Je suis alsacienne, tout de même ! Et sans avoir baigné dans le chou toute ma vie, j'avoue qu'une ou deux fois par an, j'apprécie ce plat, bien plus délicat qu'il n'en a l'air. Il est très facile de préparer une choucroute dans sa cocotte minute ou en assemblant des viandes médiocres avec des saucisses molles ou grasses. NON  !

Si vous décidez de préparer une choucroute, faites lui l'honneur de choisir le meilleur et elle vous le rendra.

Choisissez d'abord du porc de qualité; Je ne me répèterai jamais assez : le porc est un animal noble qui vous ravira les papilles. Mais pas de plaisir avec un porc élevé en batterie et vendu sous vide dans ces affreuses barquettes. La viande est molle,, jette de l'eau, sans saveur....sans parler des souffrances animales. Je ne veux pas m'attarder ici sur le sujet, je publierai un article prochainement mais de grâce, faites l'effort de soutenir des éleveurs qui privilégient l'élevage respectueux des bêtes (et donc du consommateur ! )

Je vous propose ici ma recette à la bière. Contrairement au vin blanc, la bière apporte onctuosité et enlève toute acidité au plat. Autre petit truc pour donner du moelleux au chou : un peu de graisse d'oie (ou de saindoux ! ). Ne vous mettez pas à hurler à la mort que tout cela est gras ! Quoi ? un peu de gras ne nuit ni à la santé ni même au régime; Et oui....sachez qu'en janvier (et février ! ) moi aussi je surveille ma ligne et que j'essaye de perdre le bourrelet arrivé avec le Père Noël. Et bien choucroute et régime font parfaitement bon ménage....le secret ? la quantité ingurgitée  ! Je fais partie des adeptes du régime " bouffe la moitié " (friss die helfte, en allemand) et croyez moi ,il n'y a que cette méthode qui fontionne. Bref.....passons à la recette ....

cuisson : 2h30 minimum - réchauffé encore mieux !

Ingrédients pour 6 personnes :

- 2kg de chou à choucroute cru

- 2 gros oignons et 2 échalotes

- 1 palette fumée ( Thierry Schweitzer ou autre...mais label rouge au minimum !)

- 300gr d'échine de porc demi sel

- 150gr de lard fumé

- 1 jarret de porc demi-sel

- 200gr de lard non fumé

- knacks et saucisses au cumin à volonté

- pommes de terre ( 3 petites par personne, faites la multiplication vous même ! )

- une étamine avec les épices : 20 grains de coriandre + 20 grains de genièvre, une pincée de grains de cumin+ 6 grains de poivre)

- 2 feuilles de laurier

- graisse d'oie ou saindoux

- 3 bouteilles de bière de 75 cl ( type Fischer)

Préparation :

- la veille faites déssaler les viandes demi -sel à l'eau et rincez les bien le jour J.

- JOUR J : Lavez bien le chou à choucroute à l'eau froide puis faites le blanchir 2mn à l'eau bouillante. Egouttez et réservez.

- Emincez les oignons et les échalottes. Préparez l'étamine avec les épices et ficelez-la bien.

- Prenez une marmite à baeckeoffe en terre et frottez les bords avec la graisse d'oie (ou le saindoux).

- Posez au fond une couche de chou + oignons et échalotes. Posez l'étamine et le laurier. Puis la viande. Recouvrez de chou et d'oignon. Ne mettez pas les saucisses. Ne salez pas, la viande suffit à saler le plat.

tourte 010

voici l'étamine....une gaze médicale stérile, quoi ! ça sert aussi à ça....

tourte 009Quand tout le monde est gentiment couché et tassé dans la marmite, versez la bière; Il faut que le liquide affleure....prenez patience, car la bière mousse et retombe après un certain temps seulement, comme ceci :

tourte 011Posez le couvercle et enfournez à four 200° pendant 2h30 .

Mieux : Cuisez la veille pendant 2h puis le jour J encore 1h.

30mn avant de passer à table , ajoutez les patates pelées et lavées dans la marmite , ainsi que les saucisses au cumin. Cuisez les knacks à l'eau dans une casserole, simplement parce qu'en général, il n'y a plus de place dans la marmite;

Servez avec une bonne bière, type bière de micro brasserie (Uberach est parfait ! )  et proposez de la moutarde !

HOPLA ! a güeter ! ( ça veut dire "bon appétit" en alsacien ! )

01 décembre 2018

étoiles au citron

 

soupe_chinoise_013

Les sablés au lemon curd....les essayer c'est ...les manger..TOUS !

La recette provient du livre "bredele de Noël des boulangers d'Alsace"...un grand classique chez moi.

Ingrédients pour les sablés :

-125g de beurre

- 150g de sucre

- 1 oeuf

- 250 gr de farine

- 1 zeste de citron (bio)

- 1 pincée de sel

Ingrédients pour le lemon curd :

-250g de sucre glace

- 2 citrons

- 250gr de beurre

Préparation :

Pour les gâteaux :

Mélangez tous les ingrédients tempérés sauf la farine que l'on incorpore en dernier. Laissez reposer au frais 2h.

Etalez la pâte sur 3mm d'épaisseur et découpez des étoiles ou des coeurs; Evitez les formes trop tordues, il faut ensuite les fourrer à la crème et une forme simple est plus...simple,quoi !

Faites cuire à four 180° pendant 10 à 15mn, pas plus; Ils doivent être à peine blonds.

Pour le lemon curd :

dans un bain-marie, mélangez le sucre glace, le zeste 4 cuillère à soupe de jus de citron et le beurre fondu. Fouettez énergiquement ( oui, de l'huile de coude, quoi ! ) . L'appareil s'épaissit et s'éclaircit.

Laissez refroidir la crème. Puis collez les biscuits deux par deux avec la crème et saupoudrez-les de sucre glace.

Maintenant, sortez les chiens de garde, l'alarme et la lance à eau pour faire fuir les gloutons qui vous encerclent de toutes parts...


 

 

 

 

Enregistrer


28 novembre 2018

palets de Noël

20181125_165809

L’Avent...C’est le meilleur moment de l’année, celui du partage et de l’émotion, celui où la famille se retrouve bien au chaud, à décorer la maison et l’emmitoufler de petites lumières, à s’émouvoir sur les sujets de Noël du passé, à pleurer et rire, mais ensemble…

Et puis la confection des « bredele » est un moment magique en Alsace. Un moment que mère et fille partagent, même si la plupart du temps c’est maman qui travaille et fifille qui dévore. Mais quel plus grand bonheur ?

Cette recette n’est pas un classique alsacien, mais je gage que vous en tomberez raide dingue. En tout cas, nous avons craqué et beaucoup ri à tenter de cacher la boîte à gâteaux pour ne pas tout dévorer en un jour !

Cette recette vient de la revue «  les meilleurs biscuits de Noël » de 2010. Les biscuits du fond sont un peu friables, il faut les manipuler avec délicatesse.

 

Ingrédients pour 40 palets :

 

Pour la pâte (le fond) :

- 150gr de farine

- 2 cuillères à café de sucre

- 1 pincée de sel

- 1 jaune d’oeuf

- 100 gr de beurre

- un peu de farine pour le plan de travail

 

Pour la garniture  :

- 125 gr de massepain (pâte d’amande)

- 125gr de pâte à tartiner aux noisettes (Nutella ou autre…)

- 2 cuillères à soupe d’Amaretto (ou de kirch dans la recette du livret)

- 1 cuillère à soupe de sucre glace

-

Pour la couverture :

- 150 à 200gr de chocolat noir de couverture

- pistaches ou noix ou autre pour décorer…..

 

Préparation :

1) Pétrir tous les ingrédients de la pâte. Formez une boule, enveloppez-la dans du film alimentaire et réservez-la 30mn minimum au frais.

 

2) Mélangez tous les ingrédients de la garniture. Servez-vous de vos mains, c’est plus simple et ça vous donnera une excellente raison de goûter et de vérifier que c’est excellent ! Formez une masse compacte et homogène. Vous pouvez mettre la pâte dans une poche à douille, mais j’ai simplement fait des petits tas avec mes mains. Faites en 40.

 

3) Etalez la pâte sur le plan de travail fariné. Avec un emporte pièces rond, faites des formes de 3 cm de diamètre environ. Posez-les sur une plaque à four recouverte de papier cuisson.

Préchauffez le four à 180° à peine pour chaleur tournante et 200° sinon.

Enfournez 10 minutes environ

 

4) Laissez refroidir puis posez les petits tas sur les fonds. Faites fondre le chocolat de couverture au bain-marie et nappez les palets. Décorez . Laissez refroidir au frais. Je les ai mis dehors 20mn à peine.

 

5) Trouvez un lieu sécurisé pour les cacher sinon….gare aux gourmands !

20181125_165746

25 novembre 2018

Demi lunes ou Kipferl

bière et tarte poireau 008

Pour suivre la tradition alsacienne, le premier week-end de l’Avent est souvent consacré à la confection de la couronne de l’Avent et des premiers « bredele » (petits gâteaux de Noël) .

La mère de famille aidée de toutes les petites mains volontaires, s’applique à enfourner des quantités innombrables et variées de ces succulents bredele qu’il convient de goûter et partager dés leur sortie du four.

Chez moi, on sort quelques CD de chants allemands de l’Avent, chants anciens et connus depuis l’enfance que l’on apprend en même temps que l’alphabet...on commence à « emmitoufler la maison de petites lumières » (l’expression est de ma fille) et l’on se précipite sur les livres de recettes pour commencer les fournées de bredele. Oui, vous l’aurez compris, Noël est LA fête la plus importante pour nous, en Alsace que l'on prépare dans la joie, la fébrilité mais aussi la nostalgie des années passées et des parents disparus.

Pour démarrer les festivités, je vous propose une recette simple de bredele qui sont toujours les premiers , chez nous, à "passer à la casserole" ! Pourquoi ? Je crois simplement que ce sont les préférés de ma fille, les demi-lunes à la noisette. Je tiens la recette d'un livre : "Bredele de Noël des boulangers d'Alsace" collection "images et gourmandises"

Ingrédients :

-250 gr de farine

- 175 gr de beurre tempéré

- 120gr de noisettes en poudre

- 1 sachet de sucre vanillé

- 100gr de sucre

- chocolat de couverture

Préparation :

Mélangez tous les ingrédients (sauf le chocolat) dans le bol du robot jusqu'à l'obtention d'une pâte bien ferme. Je vous conseille de terminer de malaxer à la main car la chaleur humaine n'a pas son pareil pour "souder" le beurre aux autres ingrédients. Dans le robot, la pâte à tendance à rester trop friable.

Formez des petits rouleaux entre vos mains et façonnez des demi-lunes.

Faites cuire à 175° pendant 15mn. En sortant les bredele du four, vous allez les trouver mous et pas cuits, et bien c'est NORMAL ! Ils vont sécher et durcir d'eux même;

Quand ils sont froids, vous pouvez les trempez à moitié dans du chocolat de couverture fondu avec un peu d'eau.

 

 

 

 

 

18 novembre 2018

torche aux marrons

wadele torche pot au feu 023

La torche aux marrons (également nommée Mont Blanc ) est mon dessert « proustien ». Ma petite madeleine à moi...j’ai encore souvenir de journées hivernales et neigeuses, où la nuit tombe à l’heure du goûter et où ma maman m’emmenait dans un salon de thé et nous dégustions une bonne torche aux marrons en regardant tomber la neige derrière la vitrine du salon décorée pour Noël...avant qu’elle ne retourne travailler.

J’en ai testé des dizaines chez tous les pâtissiers strasbourgeois et finalement, je me suis décidée à confectionner les miennes, d’après mes petites envies personnelles : pas trop de sucre mais beaucoup de marrons !

Seule difficulté : il vous faut un engin qui fait des « vermicelles » de pâte, j’ai acheté une douille spéciale, mais je trouve que mes vermicelles ressemblent plus à des macaronis ! Bref...ça ne change rien au goût ! Si vous n'avez ni machine à vermicelles ni poche à douille, vous pouvez aussi présenter ces délices en verrines : une couche de meringue, une couche de chantilly, la crème aux marrons puis une dernière couche de chantilly. Encore plus rapide à préparer (et à manger ! )

 

Ingrédients pour 5 torches : 

- 125gr de pâte brisée (faite maison, si vous voulez, pour moi c’est un grand oui ! )

- 20cl de crème liquide

- 2 belles meringues

- 1 sachet de sucre vanillé

- 250gr de crème de marrons Clément Faugier

- 150gr de purée de marrons en boite

- 1 à 2 cuillères à soupe de rhum brun vieux

 

Préparation :

- Étalez la pâte brisée et faites des ronds que vous poserez dans des moules à tartelettes. Faites cuire à four 180° pendant 20 à 25mn environ.

- Dans une jatte, mélangez la purée et la crème de marrons. Ajoutez le rhum et mélangez bien pour obtenir une préparation lisse.

- Quand la pâte est refroidie, coupez des tranches de meringues et posez-les sur les fonds de tarte.

- Montez la crème en chantilly épaisse. Ajoutez le sucre vanillé. Mettez la crème dans une poche à douille et pressez un peu de chantilly sur la meringue.

- Remplissez votre douille avec l’embout « vermicelles » avec la crème de marrons. Pressez des vermicelles sur la chantilly ;

- Finissez par décorer avec de la crème chantilly. Réservez au frais avant de déguster.

Enregistrer

15 novembre 2018

le bonheur est dans le...cassoulet !

cassoulet 009

Une fois par an, au minimum, un bon cassoulet s'impose.....et celui-ci est le meilleur du monde ! Forcément....c'est celui de Pierre Perret !

J'ai découvert la recette de Pierre Perret dans les années 80 grâce à ma belle-mère qui avait acheté son bouquin  et nous avait préparé ce pur délice.....les haricots sont fermes mais fondants, la viande moelleuse mais pas grasse, la sauce épaisse et gouteuse....pourquoi ? D'abord parce qu'il faut utiliser des viandes de qualité et ensuite parce que Pierre Perret sait nous faire bosser : 7h de cuisson en 7 étapes ! Merci !

 

cassoulet 005

Mais finalement, ce n'est pas la mer à boire (buvons plutôt un petit Cahors sympatoche puisque c'est l'heure de l'apéro....) et que le plat est presque prêt....Après tout, pendant que le plat cuit, on peut faire plein d'autres choses , il n'est pas écrit qu'il faille regarder la marmite dans le blanc de la cuillère en bois....Il faut simplement s'y prendre bien à l'avance (une nuit de trempage , puis 1h30 de cuisson, refroidissement...re-cuisson....etc....7 fois ! ) Faites le calcul, moi j'abandonne!  Evidemment, on peut tricher et se contenter de trois fois deux heures de cuisson......

Ingrédients:

- 1 kg de haricots tarbais

- 300gr de tomates pelées et épépinées (ou du coulis fait maison au pire)

- 4 ou 6 confits d'oie (ou de canard)

- 1 livre de saucisses de Toulouse

- 100gr de couenne de porc

- 2 cuillères d'huile d'arachide

- 6 gousses d'ail

- 2 oignons

- 1 bouquet garni

- 1 clou de girofle planté dans un oignon

- poivre noir moulu

- et je rajoute : 1 tranche de lard frais + 3 saucisses de canard

Préparation:

- la veille mettez les haricots à tremper dans l'eau froide.

- Le lendemain: égouttez-les, rincez à l'eau froide puis mettez -les à bouillir 1/2heure. Surtout ne salez pas ! Puis égouttez.

- Faites revenir dans la graisse d'oie ou de canard (des confits) + huile d'arachide, l'oignon haché, l'ail et les tomates. Faites mijoter 10mn.

- Dans une grande terrine à baeckeoffe, par exemple, posez le couenne au fond (c'est pour éviter que ça n'attache).Si vous n'en avez pas, tartinez généreusement le fond et toute la marmite avec de la graisse d'oie (ou de l'ail !) . Puis venez poser vos haricots + tomates, oignon avec clou de girofle, bouquet garni, lard frais, poivre, dans la marmite. Couvrez d'eau, tout doit être dans le jus; Mettez à four 200° pendant 1h30. Puis coupez et laissez refroidir. 

- Pendant ce temps faites griller les saucisses. Débarasser les confits du reste du gras. On peut même enlever la peau . Ajoutez les confits dans la marmite ainsi que les saucisses coupées en tranches. Rajoutez de l'eau. Un conseil : mettez les viandes sous les haricots, ne les laissez pas en surface. Puis retour au four 160° pour 1h. A chaque fois , coupez le feu, laissez refroidir le cassoulet, "crevez" la peau  qui le recouvre et rajoutez toujours un peu d'eau à niveau. Renouvelez 7 fois ! Ah...ça se mérite ! Cela dit, si vous n'avez pas la patience , faites le cuire 3 fois 1h30. C'est merveilleux aussi.....Avant de passer à table (et pendant l'apéro) passez la marmite au grill pendant 10mn....miam...Puis passez à table, prévoyez large en pinard, le cassoulet ne se digère pas avec de l'eau. Entonnez une ou deux chansons de l'ami Perret et n'oubliez pas de le remercier pour cette recette du terroir fabuleuse qui vous fait dire que la vie est belle ! MERCI L'  ARTISTE !

cassoulet 010

Enregistrer

11 novembre 2018

baeckeoffe

baeckeoofe 003

baeckeoofe 011

Le baeckeoffe est sans aucun doute LE plat traditionnel alsacien. Trois viandes marinées dans le vin blanc accommodées de pommes de terre émincées qui cuisent longuement dans le "baeckeoffe" (c'est -à-dire le four du boulanger car dans le temps, les femmes portaient leur terrine  à cuire chez le boulanger puis allaient faire leur lessive au lavoir. Elles récupéraient leur plat cuit au retour, de longues heures plus tard) .

Toute alsacienne qui se respecte a une terrine à baeckeoffe chez elle. On peut également l'utiliser pour faire confire doucement un cassoulet ou cuire une choucroute....cette grosse terrine alsacienne en terre se bonifie avec l'âge et personnellement, je ne pourrais pas m'en passer.

Le baeckeoffe est de nos jours un plat d'hiver car il monopolise le four plusieurs heures et tient bien au corps. Il n'est pas gras mais un pied de porc est indispensable pour donner le moelleux et le fondant au plat. Et puis moi j'adore ! Je vous donne MA recette, je ne prétends pas qu'elle représente la norme en  la matière, de toute façon ,il y a autant de recettes que de cuisinières, chacun peut faire ce qu'il veut, après tout. Vive la liberté culinaire !

Mais avec cette recette, j'ai vraiment envie de participer au défi "nos régions ont du goût " de notre Nonna ! On voyage en France, on partage nos recettes et en bonne alsacienne que je suis, j'ai envie de partager celle -la avec vous !

ob_57ba8e_une-promenade-en-alsace

ob_649938_not-regions-de-france-ont-beaucoup-de

Ingrédients pour 8 personnes (si vous êtes moins nombreux, pas de panique, c'est encore meilleur réchauffé, on ne s'en lasse pas ! )

- 1 grande terrine

- 2,5 kg de pommes de terre à chair farineuse (elles doivent absorber le jus et se déliter )

- 2 carottes

- 1 poireau

- 500gr de paleron

-500gr d'échine de porc

- 400gr d'agneau (épaule)

- 1 pied de porc fendu en deux

- 1 litre de vin blanc d'Alsace (edelzwicker ou riesling)

- de l'eau pour mettre à niveau et un cube de bouillon de légumes

- 1 bouquet garni ( 3 feuilles de laurier, thym, queues de persil, vert de poireau et branche de cèleri

-3 oignons et une gousse d'ail

- sel et 8 grains de poivre

Ouf....

Préparation :

- 24h à l'avance :   coupez les viandes en cubes et mettez-les dans un saladier avec le litre de vin. Ajoutez le poivre, la gousse d'ail écrasée et 1 oignon émincé. Filmez et réservez au frais. Ah oui...surtout ne salez pas, on ne sale jamais une marinade.

aeklebage 012

- le lendemain : Graissez la terrine avec un peu de graisse d'oie ou de beurre; Pelez, lavez puis émincez les pommes de terre. Emincez les oignons, nettoyez les carottes , le poireau . Passez les pommes de terre au robot pour les mettre en rondelles, sinon et bien...utilisez un couteau et de la patience. Emincez le poireau , coupez les carottes en fines rondelles. 

aeklebage 013

aeklebage 015

- Au fond de la terrine, posez une couche de pommes de terre, un peu de poireau et de rondelles de carottes, le bouquet garni, un demi pied de porc. Salez, poivrez. Sortez la viande de la marinade et posez une couche de viande sur les pommes de terre. Recommencez l'opération ainsi de suite jusqu'à épuisement des ingrédients (et de la cuisinière ! ) . Tassez bien, tout doit rentrer...n'oubliez pas l'autre moitié du pied de porc et terminez par une couche de pommes de terre. Versez le vin de la marinade, complétez avec de l'eau et le cube de bouillon pour que l'ensemble soit couvert de liquide. Mettez le couvercle et zou....au four th 200° pendant 4h30 . Certains vous diront que 2h30 suffisent mais plus la viande cuit, meilleure elle est ! Croyez moi....Mangez chaud avec une salade verte et une bonne moutarde (alsacienne, si vous pouvez ).

 

A Guëter ! comme on dit chez moi....

baeckeoofe 008

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer