au cochon heureux !

             Au Cochon Heureux !

cochon 002Bienvenue à vous les gourmands, amoureux de la diversité culinaire et soucieux de connaître ce que vous cuisinez, vous qui savez qu'un cochon a du gambader heureux pour vous donner le meilleur de lui-même, vous qui n'ignorez pas qu'un légume ayant poussé sans soleil et sans terre est pire encore qu'un vin sans alcool, vous qui préférez dévorer un chou à la crème qu'un yaourt allégé, vous êtes ici chez vous !

Bienvenue à tous ceux qui vivent la cuisine sans tabou, ouverts à toutes les divagations de la cuillère en bois et du tire-bouchon.

Un blog de cuisine est un lieu de partage alors laissez-moi vos petits commentaires, je les attends toujours avec délice !

 

 

Enregistrer

Posté par Rita Siffert à 21:13 - Commentaires [20] - Permalien [#]


23 mai 2018

wädele à la mode américaine

20180521_123615Le wädele est à la cuisine alsacienne, ce que le ketchup est à l'américaine....alors pourquoi ne pas les associer ? Je suis tellement fan de pulled-pork, que j'ai tenté l'expérience et vous savez quoi ? C'est juste divin...même les plus sceptiques chez moi sont tombés raides dingues de ce wädele....et moi, je ne vous raconte pas;...enfin si ! Travail en cuisine : 5mn ! Montre en main ! Evidemment, le temps de cuisson est inversement proportionnel : 5h ! Mais 5h de cuisson lente, au four, en deux fois....qui s'en soucie ? Il faisait beau,j'en ai profité pour jardiner, m'occuper de mon petit potager. On s'égare....En accompagnement, de ce délice ultra fondant, une bonne purée maison et des tomates provençales au romarin (corse !). Même les rétifs au gras ont dévoré la couenne et ne m'ont pas laissé grand chose.

Allez....la recette !

20180521_123244

Pour 4 personnes :

- 2 gros wädele (jarrets de porc en français)

- 3 cuillères à soupe de worcester sauce

- 10cl de sauce barbecue

- 10 cl de ketchup

- et....c'est tout ....

Préparation :

Rincez bien les wädele à l'eau froide, surtout s'ils sont un peu salés. Séchez-les au papier absorbant.

Dans un grand bol, mélangez les 3 sauces puis badigeonnez généreusement les wädele sur toutes leurs faces et posez-les dans un plat allant au four et pouvant être couvert. . Mettez-en des tonnes, n'hésitez pas, tout doit y passer....Puis couvrez et enfournez à four 140° pendant 2h30. Puis retournez-les remettez de la sauce qui est au fond du plat sur les morceaux de viande et ré-enfournez. Si vous le faites en deux étapes comme moi, vous pouvez faire une première cuisson un soir et terminer le lendemain. Dans ce cas, laissez le plat au four la nuit, surtout ne le mettez pas au frais; Bref...5h en tout et c'est terminé, cuit et fondant comme vous ne pouvez l'imaginer....L'os se détache tout seul....fabuleux !

20180521_123606Et puisque vous avez été sages, je vous offre ce clip excellentissime....il faut se rappeler que nous sommes en Alsace ! Un clip que seuls les vrais comprendront, mais ça vaut le coup...ah l'alsacitude, gott ver dami  !

https://www.youtube.com/watch?v=yZWArTVr82w

 

21 mai 2018

fabriquer une mangeoire en vannerie

20180521_090838

 

Pas de recette de cuisine aujourd'hui sur le "cochon heureux" mais de quoi aider nos petits amis de la nature....Vous le savez, j'habite à la campagne, en Allemagne, dans une région très fruiticole : cerisiers, pommiers, fraises et surtout vignoble.....tout cela m'enchante et rend le cadre de vie fort agréable....Mais cette année, je suis obligée de me rendre à l'évidence : à force de balancer des tonnes de produits phytosanitaires sur leurs vergers et vignobles, il n'y a plus aucun insecte.Quand je dis aucun....c'est vraiment le mot exact. Nous sommes fin mai et encore aucune piqure de moustique ! Je viendrais presque à le regretter....Auparavant, en me baladant en forêt ou dans les champs, j'étais toujours à chasser un moucheron ou l'autre. Cette année, plus rien.....

20180412_183402

Il en découle aussitôt le constat suivant : les oiseaux locaux ont faim. Ils sont en pleine période de couvée et viennent taper aux carreaux de la maison. Ils cherchent un maigre butin entre les interstices  des fenêtres...ça me fait mal au coeur, car depuis dix ans que je vis dans cette superbe région, les oiseaux sont mes amis....ils m'enchantent  le samedi quand je prends mon café dans le jardin, au petit matin au coeur de mes insomnies, en hiver quand je les nourris et qu'ils sont un écran de vie dans la nature morte....bref....pas question de les laisser tomber mes petits. Je me suis renseignée et je découvre avec stupeur que mon problème n'est pas isolé et qu'il devient urgent d'aider les oiseaux à se nourir,pas seulement l'hiver,  soit en milieu urbain, soit dans le cas présent; Au printemps, ils dépensent énormément d'énergie à faire les nids, se reproduire, couver puis alimenter la couvée. Ils dorment moins puisque le jour se lève tôt et s'épuisent à toutes leurs tâches.....

20180520_172421

Alors plutôt que d'acheter une mangeoire en plastique, j'ai eu envie de bricoler ça moi-même, de mes petites mains velues (euh....)

Je me suis souvenue avoir touché à la vannerie quand j'étais gamine, à l'école. Les soeurs nous avaient enseigné à fabriquer des petits paniers, que nous réalisions avec bonheur. Leur vente allait à l'entretien des soeurs agées les plus pauvres qui ne touchaient pas de retraite. Bref.....encore une chose oubliée qui revient avec l'âge....J'ai trouvé un tuto simple et j'ai foncé chercher quelques branches de saule et de lierre à foison dans le jardin. Le saule souple pour la structure et le lierre facile à manipuler pour le tressage;....et voila le résultat. Il me suffit de commander un mélange spécial de graines 4 saisons et j'espère bien vite publier d'autres photos avec la mangeoire habitée. Hier soir en prenant l'apéro, je voyais déjà une mésange visiter le lieu et s'y intéresser. J'espère qu'elle ne va pas en faire son nid...Encore que;...aujourd'hui j'ai prévu un atelier "nichoir" en vannerie. A suivre donc....

voici le lien du tuto.....

https://www.youtube.com/watch?v=eMAEP40HNYI

20180521_090826

19 mai 2018

tarte des îles ananas coco

20180512_134759Je pensais freiner un peu sur les desserts pour perdre les bourrelets hivernaux, mais franchement.....passer à côté de cette tarte serait une hérésie. C'est encore une recette tirée de mon vieux bouquin "cuisine & vins de France" édition 2007. J'ai remplacé l'ananas frais (imbouffable chez moi en Allemagne....du foin ! ) par une grande boîte d'ananas vraiment succulents et j'ai rajouté une vraie et sérieuse dose de rhum....J'ai apporté ce dessert à la fête des voisins, et sans vouloir me vanter, je crois qu'ils ont adoré. Puis je l'ai refaite une semaine plus tard et franchement, je ne m'en lasse pas.....le mélange coco-ananas et rhum.....je vois presque les palmiers se profiler dans le jardin...ah ben....peut-être bien qu'il y en a un ....

20180506_115035

Ingrédients :

Pour la pâte :

- 200gr de farine

- 110gr de beurre

- 1 citron vert (ou jaune quand on n'en a pas .....)

- 50gr de noix de coco râpée

- 85gr de sucre glace

- 1 oeuf

Pour la garniture :

- 1 boîte d'ananas

- 1 noix de beurre

- 2 cuillères à soupe de sucre roux (ou pas)

- 2 oeufs

- 15cl de crème liquide

- 50gr de noix de coco

- 8cl de rhum ambré

Préparation  :

Râpez le citron et pressez le jus. Dans le bol du robot (ou à la main dans une jatte) mélangez la farine, le beurre en morceaux, la noix de coco, le zeste, et le sucre glace. Puis ajoutez l'oeuf et le jus de citron. Formez une boule, enveloppez-la dans du papier cello puis mettez -la au minimum une heure au frais;

Au bout d'une heure, sortez-la, étalez-la et posez-la dans un moule sur du papier cuisson. Piquez-la avec une fourchette.

Préchauffez le four à 200°.

Egouttez les ananas. Gardez le jus pour le boire bien frais plus tard....(avec du rhum, yeeesssss !!!) . Hem....revenons à la tarte. Dans une poêle, mettez la noix de beurre et faites revenir et griller 5 tranches d'ananas. Réservez les autres.Saupoudrez éventuellement d'un peu de sucre de canne si vous aimez mais les ananas en boîte sont déjà bien sucrés.  Quand les tranches sont un peu bronzées, flambez-les avec une cuillère à soupe de rhum.

Dans le bol du mixeur, mettez le reste des ananas de la boîte, coupés en morceaux, la crème, les oeufs, la noix de coco et le rhum et mixez-moi tout ça gentiment.

Puis versez cette crème sur la pâte. Posez les rondelles d'ananas dessus et enfournez pour 40mn. Un peu moins si votre four chauffe beaucoup. Ma première tarte était un peu cramée sur les bords mais honnêtement, presque meilleure que la seconde .....

Dégustez tiède ou froid....

20180512_134730

 

 

15 mai 2018

tartine gourmande au chèvre et abricot

TARTINEC'est une recette que j'ai préparée il y  a quelques temps déjà, elle est économique  et ultra rapide à préparer ; L'idée de base me vient d'une recette débusquée dans la revue "Saveurs" mais j'ai ajouté de la confinade de tomates (des tomates séchées mixées) qui ajoute un parfum ensoleillé à cette tartine estivale. Vous pouvez évidemment vous en passer....Avec cette recette , je participe au défi "fins de mois difficiles" #FDMD5 proposé par Cenwen Isabelle Gillet; Allez faire un tour sur son blog, c'est une vraie artiste : http://cenwen.fr/

revenons au défi....c'est un challenge pour pas mal de gens, trouver des idées autres que pâtes ou patates quand les temps sont difficiles...Alors je m'associe aux participants dont voici la liste, et je vous propose ensuite ma recette qui devrait vous coûter 1€ la part...voici le détail : un reste de pain rassi (je ne compte pas....), 2€ un chèvre pour 4 personnes, un oignon et 4 abricots, un peu de roquette .....et voila !

Sylvain sur le blog Simplement Cenwen

29101064_10156435677235798_5391959060798226517_n

Ingrédients pour 4 personnes:
  • 8                                 tranches de pain rassis
  • 1 Fromage de chèvre frais
  • 4 Abricots
  • Tapenade rouge ou Confinade de tomates (facultatif)
  • 1 Oignon frais
  • Thym
  • 1 paquet Roquette
  • Poivre
  • 2 c à s Miel
  • Vinaigre balsamique en option

Préparation :

 

  1. Préchauffez le grill du four à 200°C. Coupez le pain en tranches épaisses. S’il est frais, faites-le griller au grille-pain. Cela permettra simplement de le dessécher un peu. S’il est rassis, vous pouvez sauter cette étape. Tartinez le pain avec de la confinade de tomates.
  2. Tartinez de chèvre. Ciselez l’oignon et déposez des rondelles sur la tartine. Poivrez, versez du thym et du miel. Enfournez pour 5 min environ, et surveillez bien pour ne pas brûler la tartine. Lavez et séchez les abricots. Coupez-les en petits dés.

Posez la roquette sur les assiettes. Vous pouvez éventuellement l’assaisonner d’un peu de vinaigre balsamique. Lorsque les tartines sont grillées, posez-les sur les assiettes et décorez de dés d’abricot. Miam, miam !


13 mai 2018

falafels

20180513_115854Mon rêve c'est de déguster les fameux falafels, rue des rosiers à Paris. Mais chaque fois que je fais un tour à Paris, je ne suis jamais dans le bon coin au bon moment. Bref...ça fait bien longtemps que je veux me lancer, mais j'avoue que j'avais peur de les rater. Alors je suis allée piocher sur le blog de ma copine la Nonna et j'ai suivi sa recette (qu'elle tient elle-même de "la cuisine de Bernard". Au passage, je vous invite à visiter le blog de la Nonna : "l'Alchimie des mets"....vous allez voir, c'est de la pure magie ! Ses pains surtout me font rêver à l'infini....

Lien vers son blog (et sa recette ) :

http://gourmandisesetpassions.over-blog.com/2016/05/falafels-enfin-reussis-merci-bernard.html

Maintenant la recette ! Un tout petit peu adaptée à ma façon....mais presque rien...

Préparation : 36h à l'avance

Pour une vingtaine de falafels : - 250gr de pois chiche secs (surtout pas en boite ! c'est vraiment la base de la réussite).

- 1/2 oignon rouge

- 3 gousses d'ail

- 2 cuillères à soupe de cumin en poudre

- 1 cuillère à soupe de coriandre en poudre

- 1 cuillère à café de piment (fort ou pas selon votre goût)

- 1/2 cuillère à café de bicarbonate de soude

- 2 cuillères à soupe de sésame

- quelques branches de coriandre fraîche

- quelques branches (ou beaucoup) de persil plat

- sel et poivre

- huile de friture

Préparation :

- faites tremper les pois chiche dans de l'eau claire (dans un grand saladier) pendant 24h;

- Au bout de 24h, rincez les et égouttez-les bien puis posez les entre 2 torchons propres et laissez-les encore sécher à plat, pendant 12h. Il faut que les pois rejettent le moins d'humidité possible. Et le mieux c'est qu'ils ne se chevauchent pas...

- Quand les pois chiches sont prêts, passez-les au mixeur par petites quantités. Il faut les réduire en purée, sans gros morceaux. Puis versez-les dans un saladier, hachez l'ail, l'oignon, les herbes, ajoutez moi tout ça....puis les épices, salez et poivrez. Faites griller les graines de sésame à sec et ajoutez-les aussi. N'oubliez pas le bicarbonate. Mélangez, mélangez....et mélangez....

20180513_111936

- Formez des petites boules avec vos mains. Posez-les sur un plan de travail.

20180513_111943                                                                                                            photo floue et pourrie mais bon.....

- Faites chauffer l'huile, plongez-les délicatement et pas tous ensemble dans l'huile frémissante. Laissez cuire environ 5 mn . Je dis environ car chacun les aime à sa façon....plutôt clairs ou plus bronzés....

20180513_113328le premier....coupé et goûté...miam....

Puis sortez-les de l'huile, posez-les sur de papier absorbant.

J'ai servi ces délices avec une brochette d'agneau et de la sauce tomate aux olives et coriandre faite maison....Miam !

Merci ma Nonna pour ta belle recette qui a illuminé ce dimanche pluvieux.

20180513_123443

20180513_115843

 

-

Posté par Rita Siffert à 17:30 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , ,

12 mai 2018

galettes brocoli-quinoa et jambon, sauce ail nouveau et herbes

20180510_185738

  • Après la journée de la flemme , bienvenue à la journée de la sénilité….franchement, je me fais
    peur ! Hier soir, je prépare ces délicieuses petites galettes et une jolie sauce à base de yaourt grec
    et…..à la fin du repas, quand ma fille me dit « elles sont un peu sèches quand même, non ? « (vu
    qu’elle n’a pas voulu de salade verte pour faire « glisser »)  …. je pense …. » nom d’un chien !
    La sauce ! j’ai oublié la sauce… ! « Bref...On a fini le repas avec une tonne de sauce et on a même
    coupé du pain tout frais aux graines pour faire trempette et la terminer . Vous savez quoi ? Je vais
    d’ailleurs commencer par vous donner la recette de ma sauce , dés fois que je zapperais encore !
    Sauce au yaourt pour 3 personnes :
    - 3 grosses cuillères à soupe de yaourt grec
    - 1 gousse d’ail nouveau
    - quelques brins de ciboulette et de coriandre fraiche
    - sel et poivre
    Mélangez tous les ingrédients, pressez la gousse d’ail, réservez au frais
    Maintenant une photo de l'état de mon cerveau.....franchement en croisant cette oeuvre d'art dans les rues de Strasbourg, j'ai repensé à l'oubli de la sauce et je me suis imaginée avec une cervelle dans cet état :

    20180511_135227

    Vais-je oublier de vous donner ma recette ?
    Ingrédients pour 8 galettes :
    - 200gr de quinoa
    - 1 petit brocoli
    - 1/2 oignon rouge
    - 1 tranche de jambon blanc "Schweitzer" pour moi
    - 1 cuillère à soupe de cumin en poudre
    - 2 œufs
    - 2 cuillères à soupe de farine
    - sel et poivre
    - huile
    Préparation :
    - Faites cuire le quinoa selon les indications du paquet une bonne heure avant, puis laissez-le refroidir.
    - Hachez le jambon, l'oignon.
    - Faites cuire le brocoli al dente puis coupez le en petits bouts.
    Mettez tout ça dans un saladier, ajoutez oeufs, farine, épices, sel et poivre. Mélangez.
    - dans une poêle anti-adhésive, mettez 1 cuillère d'huile. Je prépare mes galettes avec un emporte-pièces. PLus facile et plus présentable. Posez -le dans la poêle et à l'aide d'une cuillère posez de la préparation dans les cercles. Tassez un peu.Laissez cuire à feu moyen environ 3mn de chaque côté.
    Et puisque je n'ai pas non plus la photo de ma bonne sauce, je vous offre celle d'un merle qui picore les vers de terre pendant que je vous écris de mon jardin....

    20180512_090122

Posté par Rita Siffert à 09:18 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

10 mai 2018

Pavlova fraises-rhubarbe en verrine

 

20180505_113313

 

Passer trois heures en cuisine à préparer des desserts que je ne mange pas forcément, alors qu'il fait une magnifique journée estivale....vous rigolez ? Cela dit, j'ai une réputation à défendre, une famille gourmande  et un blog à nourrir, je ne résiste donc pas longtemps à l'idée de tester une recette encore jamais réalisée....aujourd'hui, Mesdames et messieurs, journée de flemme aiguë ! La blogueuse préfère se balader que bosser ! Alors c'est parti pour une petite balade à vélo suivie d'une Pavlova préparée en moins de 15mn.

 

20180430_131509

Préparation pour 6 verrines :

- Une dizaine de petites meringues

- 15cl de crème fleurette

- 3 belles branches de rhubarbe

- Une douzaine de fraises

- 30gr de sucre roux (50gr  si vous aimez plus sucré )

- 15 gr de sucre blanc

- 2 cuillères à soupe de fromage frais type Philadelphia

 

20180505_113309

Préparation :

- Lavez les fraises, équeutez-les et coupez-les en quatre. Nettoyez la rhubarbe, coupez-la en petits bouts, mettez-la dans une casserole avec le sucre roux et faites cuire feu doux. Quand la rhubarbe est en compote, enlevez du feu et laissez refroidir.

- Casser les meringes avec vos doigts et posez-les au fond des verrines.

- Montez la crème en chantilly ferme . Ajoutez le sucre blanc, puis le fromage frais et battez encore pour bien mélanger. Vous obtenez une chantilly ferme et épaisse.

- Disposez une couche de rhubarbe sur les meringes. Puis de la crème, ensuite une couche de fraises, encore de la rhubarbe et on termine par une couche de crème. Décorez avec le reste de fraises.

 

07 mai 2018

asperges vertes au saumon mariné

20180505_123444

Se régaler d'une bonne salade de saison, en regardant les fleurs pousser dans le jardin, voilà qui me met en joie. D'autant que le week-end fut magnifique côté météo....ça donne envie de manger plus frais, plus léger...vous me suivez en mode salade pour ces ponts du mois de mai ? Rassurez-vous, il y aura aussi des desserts pour les plus gourmands. J'ai trouvé cette recette (que j'ai préparée à ma façon ) dans un vieux livre "cuisine & vins de France". A ne pas toujours prendre au pied de la lettre mais ça donne des idées !

 

Ingrédients pour 4 personnes :

- 1 belle salade

- 2 oeufs

 - 1 pavé de saumon

- 400gr d'asperges vertes

- 1 oignon blanc

- moutarde ancienne

- 1 citron

- huile

- vinaigre balsamique et Melfor (vinaigre au miel alsacien)

- herbes du jardin

 

20180505_132131

J'aime ma clématite

Préparation :

- 2h avant de passer à table, arroser le saumon de jus de citron , d'huile d'olive et poivez le généreusement. Réservez au frais.

- Faites cuire les asperges 8 à 10mn à l'eau bouillante salée. L'avantage des asperges vertes c'est qu'il n'est pas utile de les peler. Ouf ! Puis égouttez-les et laissez-les refroidir.

- Lavez la salade, séchez-la et posez la sur les assiettes. Faites cuire les oeufs  (10mn).

- Dans un bol, mettez une belle cuillère à soupe de moutarde, puis à l'aide d'un fouet ajoutez l'huile et battez, comme pour une mayonnaise. Puis ajoutez le vinaigre balsamique et le Melfor à votre goût; Vous obtenez une vinaigrette bien épaisse.

- Posez les asperges sur la salade, puis coupez le saumon; Ciselez des herbes, écalez les oeufs, coupez les en deux.Coupez les oignons frais et ciselez-les. Disposez le tout sur les assiettes.

20180427_143247et j'aime aussi mon lilas....pas de jaloux dans le jardin !

04 mai 2018

chausson flamand

20180503_203053Monsieur Jean est un homme de goût. Et lorsqu'il offre un Maroilles, c'est le meilleur....un Fauquet ! En direct de la Thiérache. Lors de mon court séjour en terre ch'ti et belge, j'ai passé quelques heures très agréables en la compagnie de Monsieur Jean et son Maroilles m'a suivi tout le séjour, gentiment posé dans le coffre de la voiture, distillant son fumet délicat. Ne croyez pas que je pratique l'ironie, non...ce Maroilles est vraiment délicat et puissant à la fois. Même ma fille rétive aux odeurs, a adoré le maroilles fondu sur ses pommes de terre rissolées. Pour ma part, je souhaitais quelque chose de plus léger (ben oui, même avec le fromage fondu on peut faire léger) et j'ai inventé ce chausson comportant les produits typiques de la ch'ti région : des chicons (endives), des oignons caramélisés au sirop de Liège, une pomme et un bon gros morceau de Maroilles....accompagné d'une salade verte, c'est le bonheur dans l'assiette....Merci Monsieur Jean pour ce cadeau qui embaume, certes, la voiture, mais ravit nos papilles....

20180503_202949Ingrédients pour 2 chaussons :

- 1 pâte feuilletée (en disque)

- 1 belle pomme

- 2 chicons (endives)

- 2 gros oignons

- 1 bon gros morceau de Maroilles (à votre goût)

- 1 morceau de beurre

- 2 cuillères à soupe de sirop de Liège

- poivre

Préparation :

- Pelez la pomme et coupez-la en dés. Mettez du beurre dans une poêle et faites revenir les dés jusqu'à coloration. Lavez les chicons, coupez les en tranches fines et ajoutez -les à la pomme. Faites réduire. S'il y a du liquide dans la poêle, évacuez-le. Quand l'ensemble est fondant, ajoutez une cuillère de sirop de Liège; mélangez bien, laissez encore confire 5 mn à feu doux, puis réservez et laissez refroidir.Poivrez mais ne salez pas.

- Pelez l'oignon, émincez-le. Mettez encore un peu de beurre dans une poêle puis faites -le fondre. Quand l'oignon est tendre et cuit, ajoutez la dernière cuillère de sirop de Liège et laissez confire 10 à 15mn. Laissez refroidir.

- Coupez du Maroilles, grattez la croûte. Détaillez des cubes ou des lamelles.

-Préchauffez le four à 200°.

- Déroulez la pâte feuilletée. Coupez-la en 2. Posez du mélange pomme- chicon, puis l'oignon et pour finir le Maroilles. Fermez bien, soudez à l'eau si possible.

Enfournez pour 20mn environ....ça sent bon ,non ?

20180503_203102