au cochon heureux !

             Au Cochon Heureux !

 

corse 2013 655

 

Bienvenue à vous les gourmands ! Vous qui ne consommez pas à l'aveugle, vous qui préférez connaître votre maraîcher que le caissier du supermarché, vous qui vous enthousiasmez pour la production maison de légumes, de pains, de saucisses ....vous qui rejetez l'élevage industriel en batterie, vous qui savez qu'un cochon a du gambader heureux pour donner le meilleur de lui-même, vous qui n'ignorez pas qu'un légume ayant poussé sans soleil et sans terre est pire encore qu'un vin sans alcool,vous qui n'êtes pas prêts à échanger le pâté de campagne contre le tofu mais qui vous souciez du bien être animal...vous êtes ici chez vous !

Bienvenue aussi à tous ceux qui vivent la cuisine sans tabou, ouverts à toutes les divagations de la cuillère en bois et du tire-bouchon.

Un blog de cuisine est un lieu de partage alors laissez-moi vos petits commentaires, je les attends toujours avec délice !

 

 

Enregistrer


11 novembre 2018

baeckeoffe

baeckeoofe 003

baeckeoofe 011

Le baeckeoffe est sans aucun doute LE plat traditionnel alsacien. Trois viandes marinées dans le vin blanc accommodées de pommes de terre émincées qui cuisent longuement dans le "baeckeoffe" (c'est -à-dire le four du boulanger car dans le temps, les femmes portaient leur terrine  à cuire chez le boulanger puis allaient faire leur lessive au lavoir. Elles récupéraient leur plat cuit au retour, de longues heures plus tard) .

Toute alsacienne qui se respecte a une terrine à baeckeoffe chez elle. On peut également l'utiliser pour faire confire doucement un cassoulet ou cuire une choucroute....cette grosse terrine alsacienne en terre se bonifie avec l'âge et personnellement, je ne pourrais pas m'en passer.

Le baeckeoffe est de nos jours un plat d'hiver car il monopolise le four plusieurs heures et tient bien au corps. Il n'est pas gras mais un pied de porc est indispensable pour donner le moelleux et le fondant au plat. Et puis moi j'adore ! Je vous donne MA recette, je ne prétends pas qu'elle représente la norme en  la matière, de toute façon ,il y a autant de recettes que de cuisinières, chacun peut faire ce qu'il veut, après tout. Vive la liberté culinaire !

Mais avec cette recette, j'ai vraiment envie de participer au défi "nos régions ont du goût " de notre Nonna ! On voyage en France, on partage nos recettes et en bonne alsacienne que je suis, j'ai envie de partager celle -la avec vous !

ob_57ba8e_une-promenade-en-alsace

ob_649938_not-regions-de-france-ont-beaucoup-de

Ingrédients pour 8 personnes (si vous êtes moins nombreux, pas de panique, c'est encore meilleur réchauffé, on ne s'en lasse pas ! )

- 1 grande terrine

- 2,5 kg de pommes de terre à chair farineuse (elles doivent absorber le jus et se déliter )

- 2 carottes

- 1 poireau

- 500gr de paleron

-500gr d'échine de porc

- 400gr d'agneau (épaule)

- 1 pied de porc fendu en deux

- 1 litre de vin blanc d'Alsace (edelzwicker ou riesling)

- de l'eau pour mettre à niveau et un cube de bouillon de légumes

- 1 bouquet garni ( 3 feuilles de laurier, thym, queues de persil, vert de poireau et branche de cèleri

-3 oignons et une gousse d'ail

- sel et 8 grains de poivre

Ouf....

Préparation :

- 24h à l'avance :   coupez les viandes en cubes et mettez-les dans un saladier avec le litre de vin. Ajoutez le poivre, la gousse d'ail écrasée et 1 oignon émincé. Filmez et réservez au frais. Ah oui...surtout ne salez pas, on ne sale jamais une marinade.

aeklebage 012

- le lendemain : Graissez la terrine avec un peu de graisse d'oie ou de beurre; Pelez, lavez puis émincez les pommes de terre. Emincez les oignons, nettoyez les carottes , le poireau . Passez les pommes de terre au robot pour les mettre en rondelles, sinon et bien...utilisez un couteau et de la patience. Emincez le poireau , coupez les carottes en fines rondelles. 

aeklebage 013

aeklebage 015

- Au fond de la terrine, posez une couche de pommes de terre, un peu de poireau et de rondelles de carottes, le bouquet garni, un demi pied de porc. Salez, poivrez. Sortez la viande de la marinade et posez une couche de viande sur les pommes de terre. Recommencez l'opération ainsi de suite jusqu'à épuisement des ingrédients (et de la cuisinière ! ) . Tassez bien, tout doit rentrer...n'oubliez pas l'autre moitié du pied de porc et terminez par une couche de pommes de terre. Versez le vin de la marinade, complétez avec de l'eau et le cube de bouillon pour que l'ensemble soit couvert de liquide. Mettez le couvercle et zou....au four th 200° pendant 4h30 . Certains vous diront que 2h30 suffisent mais plus la viande cuit, meilleure elle est ! Croyez moi....Mangez chaud avec une salade verte et une bonne moutarde (alsacienne, si vous pouvez ).

 

A Guëter ! comme on dit chez moi....

baeckeoofe 008

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

10 novembre 2018

sandwich Reuben

20181110_125006La cuisine new-yorkaise est pleine de surprises....en me baladant dans la "grande pomme" cet été  j'ai croisé plusieurs fois ce sandwich, sans oser le tester....mais à mon retour je me suis renseignée sur le sujet et aujourd'hui il régala mon déjeuner. J'ai trouvé sur le très beau blog "Je cuisine donc je suis " la recette qu'il me fallait et je vous la livre telle quelle. Vous pourrez également la consulter directement ici et visiter le site qui va devenir une référence pour moi en matière de sandwich :

http://jecuisinedoncjesuis.com/sandwich-reuben-ou-ruben/

Etant alsacienne de naissance, j'ai failli avoir une attaque en lisant qu'on combinait la choucroute avec du fromage fondu, de la sauce "mille-îles" à base de mayonnaise, ketchup, cornichon et worcester sauce....étrange, non ? Tout ça dans du pain avec du pastrami ? Bigre....ça fait peur, non ? Pourtant le résultat est délicieux, vraiment ! Evidemment, mon excellent pain maison (aux noix) y est peut-être pour quelque chose, ainsi que le succulent pastrami débusqué par hasard chez Edeka à Kehl.

20181110_123747                                                          véritable pastrami new-yorkais

Le pastrami ! J'ai mis un peu de temps à me rappeler que j'en entendais toujours parler dans une série des années 90 que je suivais régulièrement , "Une nounou d'enfer" ! Vous vous rappelez ? C'était drôle et les personnages passaient leur temps à manger, surtout la mère de Miss Fine qui raffolait du pastrami. Bref....

Vous avez envie d'y goûter également ? Allez...voici la recette pour une personne, vu que je suis la seule à avoir mangé ce Reuben .

Ingrédients pour une personne :

- 50gr de pastrami finement coupé

- une poignée de choucroute cuite

- 2 belles tranches de pain (aux noix pour moi)

- une belle  tranche de fromage ( emmenthal, comté, autre....)

- sauce "mille îles " : 1 cuillère à café de moutarde Savora, 1 cuillère à thé de ketchup, 1 cuillère à soupe de mayonnaise, 1 giclée de worcester sauce, 1 cornichon doux Malossol)

- 1 peu de beurre

Préparation :

- Mélangez tous les ingrédients de la sauce après avoir coupé le cornichon en tous petits bouts.

- Tartinez une face du pain de cette sauce. Posez le fromage dessus puis le pastrami, la choucroute, ajoutez encore de la sauce sur la deuxième tranche de pain. Posez-la sur le sandwich.

- Faites chauffer le beurre dans une poêle. Posez le sandwich et faites le griller des deux côtés jursqu'à ce qu'il soit bien doré et que le fromage soit fondu . Dégustez chaud avec le reste de sauce.

20181110_125010

07 novembre 2018

salade mixte strasbourgeoise

courgette 004En Alsace, on déguste cette salade toute l'année mais j'avoue que je n'en prépare qu'une seule fois par an....dommage,non ? Il s'agit d'un mélange de cervelas tranché finement et de gruyère rapé plus grossièrement, de légumes et surtout d'une sauce typiquement alsacienne; Bon...chez moi, nous n'aimons pas le gruyère en salade, par conséquent, je l'ai supprimé de la recette. Mais si vous souhaitez préparer une recette authentiquement alsacienne, ajoutez-en ! Il suffit de râper du gruyère assez grossièrement et le mélanger au cervelas. Une vinaigrette typiquement alsacienne vient donner de la saveur à cette salade qui se déguste bien fraiche.

Avec cette recette, je participe au défi de Nonna " Nos régions ont du goût" et ce mois-ci c'est l'Alsace qui est à l'honneur. Et l'Alsace est ma terre natale, ne l'oublions pas....

ob_57ba8e_une-promenade-en-alsace

ob_649938_not-regions-de-france-ont-beaucoup-de

 

 

 

courgette 001

Ingrédients pour 4 personnes:

- 4 cervelas

- 400gr de gruyère

- salade mélangée

- 2 tomates

- 1 concombre

- 1 oignon rouge

- ciboulette et persil frisé

- 4 oeufs durs

Lavez les légumes et coupez -les en tronçons; Ecalez les oeufs et coupez -les en 4. Coupez l'oignon en lamelles et les cervelas en lanières fines. Râpez grossièrement le gruyère. Présentez sur assiettes et nappez de vinaigrette bien fraiche au moment de servir.

Vinaigrette à l'alsacienne : (je tiens la recette du livre "recettes gourmandes de nos terroirs : Alsace" )

- 25cl d'huile d'arachide ou de tournesol

- 10cl d'huile de noix

- 5 cl de pinot blanc (maisun autre vin blanc sec fera l'affaire aussi)

- 5gr de sel et 3gr de poivre moulu

- 10cl de vinaigre Melfor (vinaigre doux de miel)

- 10cl de vinaigre de vin (ou 5cl si vous n'aimez pas trop acide)

- 20gr de moutarde forte

- 10cl de crème fraiche liquide

Réunissez tous les ingrédients dans une casserole, remuez, portez à ébullition, fouettez bien puis réservez au frais immédiatement. Servez très frais.

 

05 novembre 2018

tartine pour vider le frigo

tartine 002J'ouvre mon frigo et là....horreur ! Pas de place....non pas que je revienne des courses, non....simplement une quantité de restes qui, sans vergogne, s'étalent et prennent leurs aises. Je fais un inventaire rapide : un morceau de munster au cumin mal fagotté dans son film étirable se balade au milieu du 1er étage, un petit morceau de lard couché sur le dos du munster semble lui faire la causette...un sachet de pissenlits (ouf... lavés) mais pas assez pour une grosse salade....bref....ça m'énerve et j'ai juste envie de tout basarder à la poubelle. Et là.....prise d'une subite envie de munster, je constate que j'ai un bon pain de campagne. Ni une ni deux....je coupe une tranche de pain , je règle son compte au munster et je le débite en tranches et comme le lard semble malheureux tout seul, sans son pote qui pue des pieds, je les rassemble sur le pain.....et voila....un coup au four pour les calmer définitivement , une lichette de vinaigrette sur le pissenlit et j'ai un plateau repas improvisé.

Ceci n'est pas une recette , simplement une impulsion à partager !  Marre des restes qui encombrent et surtout marre de jeter !

Et en prime avec cette recette, je participe au challenge "Nos régions ont du goût " de la Nonna! Une idée sympathique qui nous permet de voyager culinairement dans nos belles régions....Ce mois-ci c'est ma région natale qui est à l'honneur : l'Alsace!

ob_57ba8e_une-promenade-en-alsace

 

ob_649938_not-regions-de-france-ont-beaucoup-de


04 novembre 2018

carrot cake en mode muffin

20181103_162442J'ai eu la chance de visiter New-York cet été, mais pas de goûter le célèbre carrot cake....Par contre, l'envie d'essayer étant bien là, je me suis lancée hier matin, de bonne heure, alors que ma fille dormait encore, afin qu'elle ne voie pas le légume embusqué dans le dessert. Il faut bien l'avouer, c'est étrange de coller des carottes dans un cake. Alors pour ne pas gaspiller au cas où le cake n'aurait aucun succès, j'ai fait l'essai en mode muffins, en portions individuelles; Pour ce faire, j'ai divisé par trois les quantités proposées par Pascale Weeks sur 750gr. Voici le lien de sa recette :

https://www.750g.com/carrot-cake-comme-chez-starbucks-r100173.htm

J'ai également mis des noix à la place des noisettes, des cranberries à la place des raisins blonds et de la poudre "mixed spice " de Marks & Spencer à la place de la cannelle....à part ça, j'ai tout bien suivi à la lettre...si si ! Ah oui, j'allais oublier de vous dire le plus important : nous avons adoré ! Ce n'est pas sec du tout, contrairement au muffin ou même au cake de base, on ne sent pas la carotte mais la poudre mixed spice (ou la cannelle) parfume généreusement le petit délice....Résumé : je recommence aujourd'hui....

20181103_162304Temps de cuisson : 20mn

Temps de préparation : 15mn

Ingrédients pour 7 petits carrot cakes :

Pour le glaçage :

- le jus d'un petit citron

- 50gr de sucre glace

- Je n'ai pas mis de fromage Philadelphia mais la prochaine fois j'essayerai avec....

IMG-20180728-WA0001                      New-York vue de Brooklyn, un soir de pluie....mais que c'est beau !

Préparation :

- Préchauffez le four à 165°.

 

- Ouvrez les noix et cassez les en petits morceaux . Pesez en 20 grammes. Pelez la carotte, râpez -la finement.

- Dans la cuve du robot, cassez l'oeuf. Ajoutez les sucres et mélangez bien à l'aide du fouet..

- Ajoutez l'huile et fouettez puis la farine et la levure tout en continuant de mélangez.

- Ajoutez les épices, le sel puis les carottes et les noix. Mélangez encore .

- Versez dans des moules à muffins. Enfournez environ 20mn. Vous pouvez planter la lame d'un couteau pour vérifier la cuisson, si elle ressort sèche, c'est cuit.

- Sortez-les du four, laissez refroidir, démoulez.

- Préparez le glaçage en mélangeant le sucre glace à un peu de jus de citron, mélangez jusqu'à obtenir une pâte. Badigeonnez les muffins, laissez sécher, ou pas....régalez-vous !

 

 

 

 

02 novembre 2018

butternut farcie

20181101_190448En promenant mes chiens par chez moi, j'ai eu la surprise de découvrir un champ entier de courges de toutes sortes, abandonnées à leur triste sort. Le champ a été retourné mais les légumes, peut-être trop abondants cette année, n'ont pas été récoltés. Quel dommage de les voir pourrir sur place...Avec ma fille, nous sommes alors revenues avec un sac et avons ramassé des courges décoratives pour la maison et cette butternut, intacte et qui me souriait; Je ne sais pas pour vous, mais moi je n'aime pas voir les denrées gaspillées, les légumes que l'on jette ou pire les animaux qui sont morts pour rien. Essayons au moins, dans notre société de consommation, d'être un peu responsable et d'utiliser au mieux ce que l'on produit.

Bref....de retour de vacances, mon frigo est encore assez vide à cause du jour ferié d'hier mais j'ai farci cette courge de bonnes choses trouvées au congélateur : lard de bon cochon qui a vécu heureux, noisettes, tomme fraîche,oignon et du millet. Et bien ce fut un bon repas du soir pour moi, ma fille préférant les épinards...(oui, il faut le voir pour le croire ! )

Ingrédients pour 2 personnes :

- 1/2 courge butternut

- 1 gros oignon

- une douzaine de noisettes

- 3 fines tranches de lard

- 100gr de tomme fraîche (ou reblochon, par exemple)

- 50gr de millet

- 1/2 cube de bouillon

- 5 cl de crème

- 8cl de vin blanc

- 1 noix de beurre

- 1 peu d'huile

- 1 cuillère à café de paprika

- sel et poivre

Préparation :

- Lavez bien la courge, coupez-la en deux; Enlevez les graines des deux moitiés et réservez -en une au frais; Vous pourrez en faire de la soupe ou des frites....c'est très bon. Enlevez la chair dans la courge et coupez-la en petits dés. Laissez environ 3cm sur les bords, ne la videz pas entièrement. Badigeonnez-la d'huile et enfournez 40mn à 180°.

- Pendant ce temps, émincez l'oignon. Faites chauffer une poêle avec du beurre, faites revenir l'oignon. Quand il est translucide, ajoutez la chair de la courge. Mélangez, laissez revenir 5 mn à feu moyen. Puis ajoutez le vin blanc, le millet, le demi cube et complétez avec 10cl d'eau. Mélangez bien; Couvrez et laissez cuire à feu doux.Regardez de temps en temps s'il faut rajouter de l'eau. Goûtez le millet pour voir s'il est cuit. Il doit être al dente.....

- Coupez le lard en lamelles et faites le revenir à sec dans une poêle.

- Sortez la courge du four; Coupez la tomme fraîche en morceaux; Quand le millet est à point, ajoutez la tomme coupée mais gardez-en suffisamment pour couvrir et gratiner le plat.Ajoutez le paprika, le lard, mélangez bien et faites fondre la tomme; Puis versez le tout dans la courge. Décorez le dessus avec de la tomme et des noisettes, enfournez environ 20mn à 180° pour gratiner le plat. Servez avec une belle salade verte;

 

 

26 octobre 2018

croque- monsieur au four

20181019_195441

Pourquoi ne suis-je pas fan de croque-monsieur? Grande question métaphysique ….mais j’ai changé d’opinion (oui, en prime je me renie!) grâce à cette recette ultra simple, cuisson au four et moelleux garanti. Contrairement au « croque «  souvent sec qui sort de la machine à « croque », je trouve cette idée de cuisson au four tout à fait pratique et le résultat tout fondant m’a conquise….un bon fromage et surtout un excellent jambon de cochon heureux qui a vécu une belle vie sont indispensables à la réussite ! Manque de temps ou envie d’un plat « doudou » , lancez-vous….avec une jolie salade pour la bonne conscience et c’est parfait !

J’ai découvert l’idée dans une revue "Saveurs" de juin 2018

 

Temps de préparation : 5mn

Temps de cuisson : 5 à 8mn au grill du four

 

Ingrédients pour 1 personne :

- 4 tranches de pain de mie complet bio (c’est meilleur!) pour 2 croques !

- 1 /2 tranche de jambon de cochon heureux

- 1 tranche de fromage à raclette

- 1 cuillère à soupe de parmesan

- 1 noix de beurre

- comté râpé ( 1 poignée)

- 5 cl de crème liquide

- noix de muscade

- sel et poivre

 

20181019_195400

 

Préparation :

 

- Préchauffez le grill du four à 180°

- Beurrez le pain à l’intérieur . Posez le jambon et 1/2 tranche de fromage à raclette . Posez l’autre tranche de pain dessus.

- Beurrez un plat à four. Posez le croque dedans.

- Dans un bol, mélangez la crème avec le fromage râpé, parmesan, muscade râpée, salez et poivrez.

- Versez ce mélange sur le pain . Enfournez jusqu’à ce que le dessus soit bien doré.

 

Posté par Rita Siffert à 18:52 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

24 octobre 2018

moelleux choco-potimarron

20181021_121818

Je ne suis pas toujours emballée par l’idée de cacher des légumes dans les desserts, mais cette fois-ci, je suis totalement conquise ! D’abord le moelleux n’a absolument pas le goût du potimarron, mais bien celui du chocolat (et de la poudre à pain d’épices -que vous pouvez retirer si cela vous déplaît) et il s’en trouve considérablement allégé. En effet, l’ajout de potimarron permet de réduire la quantité de beurre. On passe de 200 grammes dans la recette classique à 20 grammes. Meilleure digestion, moelleux garanti et bonne conscience assurée ! De plus, c’est la pleine saison du chocolat….euh...du potimarron alors pourquoi se priver ?

 

Je précise que j’ai trouvé cette recette sur marmiton, j’y ai ajouté les épices de pain d’épices pour tester et c’était exquis….voici le lien de la recette :

https://www.marmiton.org/recettes/recette_fondant-au-chocolat-au-potimarron_345943.aspx

 

Ingrédients :

 

- 200grammes de chocolat noir à cuire

- 120gr de purée de potimarron neutre (sans sel, évidemment)

- 40 gr de farine

- 3 œufs

- 80gr de sucre cassonade

- 20gr de beurre

- 1 cuillère à café d’épices à pain d’épices

 

Préparation :

 

- Préchauffez le four à 200°

- A feu doux, faites fondre le chocolat coupé en carrés et le beurre

- Préparez une purée de potimarron : Lavez le légume, coupez-le en deux, enlevez les pépins, coupez-le en cubes et faites cuire les cubes (avec la peau) à l’eau bouillante . Piquez avec un couteau. Quand ils sont tendres, égouttez-les . Passez-les au presse purée. Réservez 120gr.

- Mélangez la purée avec le chocolat fondu ; Puis ajoutez les œufs et le sucre. Battez bien. J’ai utilisé mon robot Kitchenaid. Puis ajoutez la farine et la poudre d’épices.

- Beurrez un moule ou un plat à four rectangulaire. Versez la préparation. Enfournez 12 à 15mn, cela dépend de votre four.

- Démoulez et coupez en carrés, dégustez tiède ou froid (si vous arrivez à en sauver jusque là…)

 

19 octobre 2018

salade rose

20181017_185509

Octobre rose…

Je n’y avais jamais vraiment prêté attention. Je me disais que c’était encore une campagne semi-commerciale maquillée sous une couche de bonne conscience. Et l’année dernière, alors que j’avais deux ans de retard pour mon dépistage, j’ai été touchée à lecture de quelques articles de « copinautes » publiant des « recettes roses ». Je me suis sentie concernée, d’autant que ma maman avait eu un cancer du sein, et j’ai pris mon rendez-vous….bien m’en a pris ! On m’a découvert « quelque chose », j’ai dû faire un « mammotome » (pas une partie de plaisir) et je suis passée sur le billard. Ouf, c’était bénin, mais il fallait opérer. Je me suis soudain sentie stupide d’avoir fait l’autruche et essayé de me convaincre de l’inutilité d’octobre rose. Maintenant, je participe avec cette recette légère et vitaminée, en accord avec la météo toute estivale de cette fin octobre.

Avec cette recette, je participe au beau et utile défi de" Compile moi un menu" sur le thème d'octobre rose...

octobrerose2018Les organisatrices du défi sont :  Nath « Une cuisine pour Voozenoo»,  Gabrielle « Petite Cuillère et Charentaises », Chantal « La Cuisine de Blanche«

Vous pourrez touver tout ce qu'il vous faut sur le blog dont voici le lien : https://compilemoiunmenu.wordpress.com/2018/10/01/octobre-la-cuisine-rose-inscription-et-depots-des-recettes-2/#more-3818

 

Et j’invite toutes les femmes, jeunes, moins jeunes, mamans ou pas, à se prendre par la main et à foncer faire leur dépistage !

 

Ingrédients pour une assiette :

- 3 feuilles de salade verte

- quelques bouquets de chou fleur

- 4 cuillères à soupe de millet cuit

- 1/2 betterave rouge cuite + 2 cuillères à soupe de jus de betterave ( de cuisson ou du paquet)

- 3 noix

- quelques grains de raisin

- 1/2 grenade

- 5 cl de crème liquide

- 1 cuillère à café de moutarde

- sel et poivre

 

Préparation :

 

Lavez puis séchez la salade et le chou.

Dans une assiette, posez la salade au fond.

Dans un saladier, mélangez la crème à la moutarde. Ajoutez le jus de betterave. Salez, poivrez et mélangez bien.

Coupez le chou en petits morceaux, versez-le dans le saladier avec la sauce. Ajoutez le millet. Mélangez bien.

Râpez la betterave. Posez-la sur la salade. Ajoutez le chou fleur autour. Versez un peu de sauce sur la betterave. Ajoutez les noix, le raisin et la grenade. Vous pouvez compléter ce plat avec un œuf dur, par exemple.