au cochon heureux !

             Au Cochon Heureux !

 

20181217_134611

 

Bienvenue à vous les gourmands ! Vous qui ne consommez pas à l'aveugle, vous qui préférez connaître votre maraîcher que le caissier du supermarché, vous qui vous enthousiasmez pour la production maison de légumes, de pains, de saucisses ....vous qui rejetez l'élevage industriel en batterie, vous qui savez qu'un cochon a du gambader heureux pour donner le meilleur de lui-même, vous qui n'ignorez pas qu'un légume ayant poussé sans soleil et sans terre est pire encore qu'un vin sans alcool,vous qui n'êtes pas prêts à échanger le pâté de campagne contre le tofu mais qui vous souciez du bien être animal...vous êtes ici chez vous !

Bienvenue aussi à tous ceux qui vivent la cuisine sans tabou, ouverts à toutes les divagations de la cuillère en bois et du tire-bouchon.

Un blog de cuisine est un lieu de partage alors laissez-moi vos petits commentaires, je les attends toujours avec délice !

 

 

Enregistrer


17 février 2019

quiche à la tartiflette

20190208_200714

"Quand te reverrai-je, pays merveilleux? Où ceux qui s’aiment vivent à deux." ...Qui  se souvient  de Jean-Claude Dusse, coincé dans son télésiège, entonnant la chansonnette ? Saviez-vous qu'il ne s'agit pas de la chanson "étoile des neiges" (les ayant droits n'ayant pas réussi à se mettre d'accord avec la production du film) . Du coup, des paroles proches sur une mélodie identique ont été crées pour faire illusion, car la scène avait déjà été filmée et a alors été doublée . Bref..."Les bronzés font du ski" sont de saison, tout comme la tartiflette; Cette recette en version quiche tourne sur le net et évidemment je n'ai pas pu y résister. Je ne sais pas qui en est l'inventeur, mais moi j'ai vraiment bien aimé. Toutes les bonnes choses que j'aime en un plat: reblochon, bon lard de cochon heureux, patates,, oignon....Allez ! Avant qu'on ne s'imagine que l'hiver est terminé, je vous recommande cette petite merveille à servir avec une bonne salade verte.

20190214_105427                                                                                                   Fieberbrunn- Autriche

Ingrédients :

- 1 pâte feuilletée

- 1/2 reblochon

- 300gr de patates coupées en petits dés (ou surgelées pour ma part, paresseuse que j'étais en cette veille de départ au ski)

- 1 gros oignon

- 200 à 250gr de lardons fumés d'excellent cochon (par pitié, pas de lardons industriels de cochons malheureux)

- 3 oeufs

- 15cl de crème liquide

- sel

- poivre

- muscade

- 1 peu d'huile

Préparation :

- Emincez l'oignon, coupez le lard en allumettes

- Dans une poêle, mettez le lard à feu moyen et ajoutez l'oignon. Faites rissoler ensemble et brunir légèrement; Réservez.

- Mettez de l'huile dans la poêle et faites revenir les pommes de terre. Quand elles sont cuites, réservez. Mélangez avec le lard et oignons.

- Préchauffez le four à 180°.

- Coupez le reblochon en 5 parts égales.

- Déroulez la pâte;Posez-la dans un plat à tarte. Piquez-la avec une fourchette; Posez le reblochon. Entre le fromage, ajoutez les pommes de terre au lard.

- Battez les oeufs avec la crème, salez, poivrez et ajoutez de la muscade à volonté.

- Versez le mélange sur la tarte. Enfournez 30mn environ.

20190213_172142

20190208_200944

08 février 2019

semmelknödel muffins -sauce aux cèpes

20190203_122547

Les knödel... je les côtoie depuis ma plus tendre enfance, pourtant je n’avais jamais imaginé pouvoir les préparer sous forme de muffins. En général, ils sont cuits à l’eau, comme des gnocchis. C’est donc avec grande surprise que j’ai trouvé cette recette dans le petit livre allemand « Knödel & Klösse » . Le knödel est une boulette ou quenelle de pain , semoule ou pomme de terre (parfois les 3 à la fois ! ) . Très répandus en Autriche ou en Allemagne, ils sont de nos jours une base idéale pour un repas végétarien accompagnés de sauce tomate par exemple, mais se marient à merveille avec tous les plats riches en sauce : daube, bourguignon, goulasch etc....

Le mot "semmel" désigne un petit pain blanc en Autriche que l'on appelle aussi " wecke" en Alsace ou Allemagne selon les régions. Il permet d'utiliser du pain rassis et de ne pas le gaspiller.

J’ai choisi une sauce aux cèpes (merci la cueillette d’automne mise en bocaux) et crème fraîche pour les mettre en valeur. Ce fut un vrai régal ! Je vous livre ici la recette des muffins-knödel et plus bas celle de ma sauce divine !

 

Ingrédients pour 6 personnes :

- 300gr de petits pains à l’eau ou de baguette (pain blanc) de la veille

- 1 gros oignon

- 35 cl de lait

- 3 œufs

- persil haché

- sel et poivre

- 1 peu d’huile

 

Préparation :

 

- Émincez l’oignon et faites le revenir dans l’huile jusqu’à ce qu’il soit translucide.

- Passez le pain rassis au mixeur ou coupez-le en tout petits bouts au couteau. Versez dans un grand saladier. Chauffez le lait 1mn au micro- ondes. Versez sur le pain. Mélangez bien.

20190203_112241

- Séparez les jaunes d’œufs des blancs. Versez les jaunes dans le pain. Mélangez.

- Montez les blancs en neige. Incorporez- les délicatement au pain. Laissez reposer 20mn.

- Prenez des moules à muffins. Versez de la préparation dans les moules. Chauffez le four à 180°.

- Enfournez 20mn. Mangez bien chaud avec de la sauce.

 

Sauce aux cèpes :

- cèpes frais ou en bocaux

- champignons de Paris pour compléter (ou pas)

- persil

- 1 belle échalote

- 1 gousse d’ail

- 15cl de crème épaisse

- 1 peu de beurre

- sel et poivre

 

Émincez l’échalote et l’ail, faites revenir dans le beurre. Puis ajoutez les champignons émincés (et préalablement nettoyés évidemment) . Quand ils sont bien cuits après 15mn environ, ajoutez la crème, le persil, salez et poivrez.

 

Dressage :

Posez quelques knödel (selon votre appétit ) dans une assiette creuse et entourez de sauce.

 

03 février 2019

goulash de boeuf et courge muscade

20190120_123738La goulash est vraiment le plat qui me rappelle le plus mon enfance. Je passais toutes mes vacances en Autriche et dans les années 70, sur les cartes des restaurants, il n'y avait pas un jour sans goulash; Généralement servie avec des knödel, j'adorais le fumet de sauce en sachet "Maggie" (mais je l'ignorais) que l'on humait en passant devant les restaurants. Je retourne encore en Autriche (d'ailleurs dans une semaine j'y serai) et la goulash parfumée et brûlante reste toujours ma madeleine de Proust lorsqu'après une journée épuisante de ski, je passe devant un restaurant et en attrappe le fumet.

Maintenant j'habite en Forêt-Noire (Allemagne) et ici aussi on aime la goulash. C'est donc tout naturellement que je me suis lancée à en préparer avec des knödel.

Cette fois je vous livre une goulash de boeuf allégée par l'ajout de courge muscade. Les parfums de paprika et courge se marient très bien. Vous pouvez remplacer les knödel par des spätzle, du riz, des tagliatelles, de la purée.....tout est bon avec ce plat mijoté et parfumé.

Temps de préparation : 15mn

Temps de cuisson : 2h

Ingrédients pour 4 personnes :

- 700 gr de boeuf (paleron ou bourguignon....)

- 1 morceau de courge muscade

- 3 beaux oignons

- 2 noix de beurre

- 25 gr de paprika doux

- 1 petit pot de concentré de tomates

- 1 lichette de "Piros Arany" = crème de paprika hongroise assez "hot"(ou 1/2 cuillère à café de piment fort)= en option

- 10cl de vin rouge (en option)

- bouillon de boeuf ( quantité pour recouvrir la viande dans la marmite)

- sel et poivre

- un peu de farine pour singer

Préparation :

Sortez la viande du frigo une heure avant le début de la cuisson. Mettez une noix de beurre dans une marmite en fonte.Emincez les oignons et faites les revenir dans le beurre. Quand ils sont bien rissolés, sortez-les. Coupez le boeuf en cubes de 3 cm environ. Mettez la seconde noix de beurre. Faites revenir la viande de tous côtés. Quand elle est brune, ajoutez la farine, mélangez puis ajoutez le vin. Laissez un peu évaporer puis ajoutez le reste: paprika, concentré de tomates, crème hot, et recouvrez de bouillon. Mettez à feu et laissez cuire 1h30.

- Coupez la courge en cubes de même taille que la viande. Au bout d'une heure trente de cuisson, ajoutez la courge, mélangez, salez et poivrez. Laissez cuire encore trente minutes ou davantage; Jusqu'à ce que la courge soit cuite.

- Rectifiez l'assaisonnement et servez bien chaud avec des knödel.

02 février 2019

pesto rosso maison

20190202_122035Un pesto rosso fait maison c'est tout de même autre chose que la pâte sans goût que l'on peut acheter chez diverses marques connues. Merci Josette ! J'ai découvert cette recette sur le blog de " la cuisine de Josette", blog que je visite souvent depuis des années et chez Josette je trouve toujours de très belles choses. Je me suis lancée aujourd'hui dans la confection (très rapide) de ce pesto , car au coeur de l'hiver il arrive d'avoir envie des saveurs oubliées de l'été; Et avec un petit bocal de tomates séchées, on s'envole vers l'Italie et le soleil.

Côté soleil ...un rayon ce matin...j'en ai profité pour faire une chouette balade autour de chez moi. J'aime ces premiers rayons plus vifs de février. On se met déjà à rêver au printemps.

20190202_101929Allez, on retourne au pesto ? J'ai toutefois changé quelques ingrédients mais je vous joins le lien de Josette pour comparer :

http://www.la-cuisine-de-josette.com/2019/01/rigatoni-au-pesto-sicilien.html

Ingrédients pour 4 personnes (nous étions 2 ,j'ai des restes, chouette!)

- 200gr de tomates séchées à l'huile (bio pour moi)

- 5cl d'huile d'olive

- 2 gousses d'ail dégermées

- 1 poignée de feuilles de basilic frais

- 50gr (environ ) d'amandes moulues

- 40gr de parmesan râpé

- piment fort en poudre (en option)

- poivre

- chèvre frais

Préparation :

- Dans le bol du mixeur, mettez les tomates, l'huile, l'ail, le parmesan , le basilic et les amandes moulues. Mixez jusqu'à obtenir une pâte. Ajoutez le piment si vous aimez un peu hot. Poivrez. Réservez.

- Faites cuire des pâtes al dente. Egouttez-les et réservez un peu d'eau de cuisson. Ajoutez la sauce aux pâtes, l'eau de cuisson (un petit verre) , mélangez bien. L'eau s'imprègne dans les pâtes avec la sauce. Présentez dans les assiettes, ajoutez encore un filet d'huile , poivrez et émiettez du chèvre frais. C'est prêt !

 


01 février 2019

zwiebelkueche ou tarte à l'oignon

20190201_200150Mea culpa : en bonne alsacienne je n'avais encore jamais préparé de tarte à l'oignon. Pourquoi ? Peur de pleurer peut-être ? 1 kg d'oignons à éplucher, il faut avouer que ça fiche un peu la trouille. Mais depuis ce soir, j'ai réparé ma faute et regagné mon passeport alsacien. Hopla ! J'en ai mangé de bonnes au hasard d'achats divers chez d'excellents traiteurs strasbourgeois, mais honnêtement, fait maison (mais on le sait, gott ver dami ! ) c'est toujours meilleur .

20190201_195250Accompagnée d'une salade verte, vous aurez un bon repas simple et copieux. J'ai rajouté ma touche perso avec quelques grains de cumin pour la digestion. En Alsace, on adore le cumin (avec le munster, par exemple) et vous pouvez me croire : cette graine est magique ! Allez...vous avez envie d'une tarte à l'oignon ? Zwiebelkueche ?

Ingrédients :

- une pâte brisée (maison pour moi)

- 1kg d'oignons

- 1 poignée de bons lardons ( cochons Schweitzer = heureux et excellents)

- 1 pincée de graines de cumin

- 1 noisette de beurre

- 10cl de crème liquide

- 10cl de lait

- 3 oeufs

- muscade et poivre à gogo

- 1 peu de sel

Préparation :

- Préparez la pâte brisée.

- Epluchez les oignons. Moi je les ai émincés au robot, du coup je n'ai pleuré que pendant 10mn....hem....

- Faites revenir les lardons dans une poële. Quand ils sont dorés, réservez et faites fondre les oignons émincés dans le gras. Ajoutez un peu de beurre si nécessaire . Les oignons ne doivent pas colorer mais fondre. Puis rajoutez les lardons, mélangez . Comptez environ 12 à 15mn à feu doux.

- Etalez la pâte. Préchauffez le four à 200°. Piquez la pâte avec une fourchette.

- Dans un saladier, cassez les oeufs, battez-les. Ajoutez le lait, la crème. Mélangez bien; Salez un peu mais n'hésitez pas sur la muscade et le poivre; Ajoutez les grains de cumin.

- Versez les oignons et lardons sur le fond de pâte. Puis ajoutez la crème. Enfournez 30mn. Servez chuad ou tiède avec une salade verte.

20190201_200201

Posté par Rita Siffert à 21:19 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

30 janvier 2019

quenelles de moelle ou marikknepfle

20190127_192416C'est la meilleure saison pour préparer un excellent pot au feu, et en Alsace, on ne peut imaginer ce plat sans son accompagnement de quenelles de moelle ( Marikknepfle en alsacien). J'avais déjà produit une recette de pot au feu et de quenelles, mais je ne peux résister à mettre ce délice en vedette aujourd'hui et vous inviter à sa réalisation. Il n'y a rien de meilleur !

Pour résumer : préparez un bon pot au feu et avec le reste de bouillon vous pourrez, le soir par exemple, ou le lendemain, faire une soupe dans laquelle s'épanouissent les marikknepfle.

Quenelles de moelle ou « Marikknepfle » :

- une dizaine d’os à moelle

- 1/2 bouquet de persil haché

- 1 gousse d'ail dégermée et hachée

- 2 grosses échalotes hachées

- 75gr de chapelure fine

- 50 gr de semoule fine

- 2 oeufs

- sel ,poivre

-noix de muscade

 

A l’aide d’un couteau économe, sortez la moelle des os.

Ajoutez tous les ingrédients et écrasez à la fourchette si vous êtes une chochotte ou mieux...à la main. Ça sera plus rapide et moins fastidieux avec vos petites mains velues car leur chaleur naturelle aidera la moelle à ramollir un peu et le liant se fera plus vite. Assaisonnez généreusement. ça doit sentir la muscade et être bien relevé.

Quand vous obtenez une pâte, façonnez des boulettes de la taille d’une petite noix.. Posez les quenelles sur des grandes planches en bois puis mettez-les au frais quelques heures. Ça leur permettra de se souder correctement et ne pas se déliter à la cuisson. Il ne faut pas les cuire immédiatement sous peine de les voir se défaire.

Puis réchauffez du bouillon de cuisson de pot au feu et dés que le bouillon frissonne, mettez les quenelles dedans et laissez pocher 8mn environ. Régalez-vous !

28 janvier 2019

salade de lentilles sauce harira

20190118_202146

J’avais envie d’un plat qui tienne au corps sans être lourd ni trop gras. En janvier on surveille un peu sa ligne (ou pas) . Toujours est-il que cette recette est gourmande, colorée, vitaminée et fleure bon les épices et le soleil qui fait lourdement défaut dans mon ciel.

J’ai découvert cette idée chez « Papilles& Pupilles ». Oui...encore...allez -vous me dire ! Mais Anne Lataillade a un blog riche et très accessible, il m’arrive de le lire comme une revue, avec curiosité et amusement, car elle voyage énormément et partage ses expériences avec esprit et simplicité.

 

Pour la vinaigrette harira :

  • 1 oignon

  • 1/2 botte de persil

  • 1/2 botte de coriandre

  • 2 tomates

  • 15 g de concentré de tomates

  • 5 g de ras el hanout

  • 5 g de cumin

  • 5 g de gingembre

  • 5 g de paprika

  • 1 demi litre de jus de lentilles

  • 1 pincée de sel

  • 1 pincée de poivre

  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive

  • 1 cuillère à soupe de vinaigre

Préparation :

Epluchez les carottes, les oignons, l’ail et la branche de céleri. Coupez le tout en cubes.

Déposez les morceaux de carottes, oignons, ail et céleri dans une marmite , ajoutez de l’eau et portez à ébullition. Plongez-y les lentilles et laissez cuire jusqu’à ce qu’elles soient al dente.

Récupérez les légumes de cuisson (carottes, oignons, céleri, ail) et coupez-les en dés.

Lavez et effeuillez les herbes ; ciselez-les finement.

Faites chauffer l’huile d’olive dans une sauteuse. Faites-y revenir rapidement les dés de carottes/oignons/céleri/ail puis ajoutez les épices. Laissez revenir 2 minutes puis ajoutez les lentilles et les pois chiche. Ajoutez 10 cl de jus de cuisson des lentilles et faites légèrement réduire. Ajoutez enfin les herbes et réservez.

Préparez la vinaigrette harira : Pelez et hachez l’oignon. Taillez les tomates en petits cubes. Lavez, effeuillez et hachez grossièrement les herbes.

Dans une cocotte, versez 1 cuillère à soupe d’huile d’olive et faites-y suer les morceaux d’oignon sans coloration. Ajoutez le concentré de tomates et faites réduire 2 à 3 minutes. Ajoutez les tomates fraiches et laissez compoter 5/7 minutes. Ajoutez toutes les épices, cuisez 2 minutes supplémentaires avant d’ajoutez le jus des lentilles. Laissez réduire de moitié et ajoutez les herbes. Laissez infuser une dizaine de minutes,. Ajoutez le vinaigre et rectifiez l’assaisonnement.

Assaisonnez les lentilles de cette préparation.

C’est encore meilleur tiède…..

 

21 janvier 2019

Winterkartoffelknödel

20190120_123505

Winterkartoffelknödel signifie quenelles d'hiver de pommes de terre, en langue allemande. C'est également le titre d'un "Krimi" (polar)  de Rita Falk. J'ai découvert ces polars délirants qui allient humour et gastronomie bavaroise à mon retour d'Autriche....le commissaire Franz Eberhofer est un vieux gars bougon, au caractère de cochon,qui habite toujours chez son père et sa grand-mère, dans la cour de la maison, tentant de retaper l'ancienne porcherie. La mémé ( "die Oma "en allemand) est une vieille, un peu dure de la feuille qui adore cuisiner. Il y a même quelques recettes à la fin des bouquins, dont celle des winterkartoffelknödel. Le premier tome a été traduit en français avec un titre trompeur : "choucroute maudite". Etrange et surprenant.....Cela dit, je vous recommande autant le polar que cette recette, qui au final n'est pas celle de la mémé Eberhofer, mais qui demande moins de travail. Ces knödel sont parfaits avec de la goulash ou toute sauce qui vous plaira....

Allez, vous voulez vous lancer ? C'est simple et en Autriche ou en Bavière c'est presque la base de la cuisine !

Ah...petite précision....la Oma dit qu'il s'agit  de la recette des knödel d'hiver mais qu'en été, la recette est exactement la même;...Quand je vous disais que ces polars sont drôles !

En général, on cuit un peu les knödel à l'eau mais j'ai également sauté cette étape pour vous faciliter la vie.

20190120_123520

Ingrédients pour 3 personnes :

- 1kg de pommes de terre à chair molle

- 3 jaunes d'oeufs

- 60gr de beurre liquide

- sel et poivre

- beaucoup de muscade râpée

- un peu de persil

- fromage en option

Préparation :

- Cuire les pommes de terre à l'eau salée avec la peau. Quand elles sont cuites, les peler à chaud puis les mettre dans un saladier et laissez évaporer 30mn;

- Ecrasez les pommes de terre. Ajoutez le beurre fondu, les jaunes d'oeufs, le persil et les épices. Mélangez bien; Façonnez des boulettes de la taille d'un abricot.

- Vous pouvez les déguster ainsi ou les passer au four 10mn au grill avec du fromage dessus;

 

20 janvier 2019

pesto d'épinards

20190119_101554C'est l'hiver, pas question d'aller acheter un basilic fade sous vide , cher et sans goût. J'ai alors eu l'idée d'un pesto d'épinards, mais d'autres ont eu l'idée avant moi. J'ai pris la recette d'Anne Lataillade du célèbre blog "papilles & pupilles", d'abord parce que je lui reste fidèle et ensuite parce que ses recettes sont toujours réussies. Alors merci Anne pour ce pesto maison qui a ensoleillé mes tagliatelles faites maison.

Ingrédients pour un bol plein de pesto (environ pour 4 personnes ou plus...):

-75 g d'amandes

- 100gr d'épinards

- 1 belle gousse d'ail

- 60gr de parmesan

- 2 cuillères à soupe de jus de citron pressé

- 15cl d'huile d'olive

- sel et poivre

Préparation :

Enlevez les branches des épinards, lavez et séchez bien les feuilles. Mettez-les dans le bol du mixeur et mixez. Quand elles sont bien hachées, ajoutez le reste, (j'ai pressé l'ail au presse-ail au préalable pour ne pas avoir de morceaux). Mixez encore, vous obtenez le pesto en quelques instants. A la fin, salez si necessaire, et poivrez. C'est tout !